La Fédération québécoise de camping et de caravaning a une solution pour accueillir les VR à Magog

La Fédération québécoise de camping et de caravaning a une solution pour accueillir les VR à Magog

La Fédération de camping et de caravaning est déçue, mais son dg propose un compromis pour mieux accueillir les VR à Magog.

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

CAMPING. La Fédération québécoise de camping et de caravaning (FQCC), un organisme représentant 35 000 familles-campeurs, est déçue devant la tournure des événements à Magog concernant le stationnement nocturne des véhicules récréatifs. Son directeur général propose néanmoins un compromis pour satisfaire tous les acteurs concernés.

Le dg André Rivest manifeste sa déception face au maintien de l’interdiction du stationnement de nuit dans les commerces. «C’est contraignant pour nos membres, surtout ceux qui ne cherchent qu’un endroit pour passer la nuit et repartir tôt le lendemain matin», résume-t-il.

M. Rivest comprend tout de même la réaction des commerçants opposés au plan initial du conseil municipal, qui autorisait aussi une durée prolongée dans un stationnement commercial pendant un événement comme le tournoi de soccer ou la Fête des vendanges, par exemple. «Pour nous, c’est clair, après une nuit, ça devient du camping et ça doit se passer dans les campings», précise-t-il.

Le dg de la FQCC propose l’aménagement d’un endroit sécuritaire pour les usagers des VR qui cherche un endroit pour passer la nuit. Il cite l’exemple de quelques municipalités ayant créé un espace pour accueillir les VR en transit pour une seule nuit, comme un vaste terrain vacant, un stationnement ou une halte routière. «On doit cependant bien encadrer cette pratique pour limiter à une nuit, tout en y faisant la promotion des campings voisins pour une prochaine visite. Les VR seraient bienvenus, les commerçants en profiteraient et tout le monde serait heureux, mais les acteurs concernés doivent travailler ensemble», suggère-t-il.

Un ancien élu craint un boycottage

Ancien conseiller municipal et propriétaire d’un VR depuis de nombreuses années, Pierre Côté ne comprend pas la décision des élus magogois. «J’avais déjà participé à des discussions à ce sujet afin de mieux accueillir les visiteurs en VR. Avec le statu quo, ils vont éviter Magog dans leurs déplacements et nos petits commerçants vont perdre des ventes», pense-t-il.

Au lendemain de la décision du conseil, il a rapidement observé plusieurs commentaires négatifs sur les réseaux sociaux. Selon lui, nombreux seront les gens qui visiteront d’autres villes que Magog au cours des prochaines semaines. «J’ai même vu des usagers lancer une campagne de boycottage sur Magog», déplore-t-il.

M. Côté rappelle l’importance d’attirer ce type de clientèle qui consomme beaucoup dans les commerces. «Il faut leur trouver une place, car ils ne peuvent fréquenter les campings qui affichent souvent complet l’été», dit-il.

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "La Fédération québécoise de camping et de caravaning a une solution pour accueillir les VR à Magog"

avatar
Normand Gregoire
Invité
Normand Gregoire

»»»»***** LAISSEZ-MOI VOUS DIRE….. qu’ici a (((MAGOG))) temps et aussi longtemps qu’il va y avoir des clans dans le ???? ya rien qui bouge sauf si ca fait l’affaire de certain pour un ARENA , remettre de L’eclairage dans nos rues mal eclairee y’en a trop pour toutes les nommees C’EST ABOMINABLE DE VOIR ALLEZ TOUT CA alors excusez moi car je ne suis pas le seul a penser comme ca et nous sommes ecoeures de payer des taxes de plus en plus hautes met rien avoir au plaisir ****««««

Pierrette Dion
Invité
Pierrette Dion

??????????????

ugo
Invité
ugo

votre commentaire ne fait aucun sens. On ne comprend pas de quoi vous parlez.

Ross Chicoine
Invité
Ross Chicoine

Fini la ville de Magog avec mon VR.

rogersylvie@live.ca
Invité
rogersylvie@live.ca

on est 13000 qui vont pour qui c’est fini…… comme toi!

Narteag
Invité
Narteag

Même les motocyclistes évitent Magog

Marcel Leduc
Invité
Marcel Leduc

De vrai 2 de piques. le conseil municipal.. Pourquoi ne pas donner plus de servives pour les VR .Je vais a Magod 3 fois par année….beb c’est fini.

Maggie Langlois
Invité
Maggie Langlois

Tant mieux.

Denis Menard
Invité
Denis Menard

Faite partie des villages acceuil ca attire le monde de VR

Nadia L
Invité
Nadia L

Même chose pour nous…. c’était notre ville préférée avant toit ça.

Maggie Langlois
Invité
Maggie Langlois

Bon débarras. Pensez-vous vous autres que vous nourrissez toute la ville de Magog 3 fois par jour avec vos tas de ferrailles polluant?

ugo
Invité
ugo

Non certainement pas mais si vous répondez aussi ca aux motocyclistes, au bateau de passage, au cyclistes qui laisse leur vélo partout, etc. Ca rendra forcément votre ville moins attirante et de fil en aiguille elle perdra de son attrait touristique.
Pensez comme ceci: un VR qui passe, combien de temps passe-t-il sur votre territoire? entre 12 et 24h peut etre? Combien de temps passent vos touristes moyen? entre 5 et 8h? Je vous laisse faire le calcul des opportunités que Magog jette avec sa réglementation.

Louis
Invité
Louis
Il est bien évident que plusieurs élus et citoyens ne voyagent jamais, on le constate de par leurs décisions. Effectivement , ces propriétaires de VR sont une clientèle qui ont les moyens de dépenser, et s’ils se cherchent des endroits pour passer la nuit c’est tout simplement que plusieurs campings au Québec sont incapables de les recevoir de par l’espace ou les installations inadéquates. C’est typique chez nous dêtre réfractaire à l’évolution, il faut savoir s’adapter à une façon différente de voyager. Le client vient chez vous et en plus il y restera pour plus que 12 heures, profitez en,… Read more »
mr.anonime
Invité
mr.anonime

on aime mieux dépenser notre argent dans les commerce et resto que payer 250.00 pour une fin de semaine dans un camping toute coller pas d’intimité. ect on va ou on est bienvenue on va ou ils veule notre argent

Maggie Langlois
Invité
Maggie Langlois

C’est ça, anonime passe droit ton argent nous amène absolument rien aux payeurs de taxes

Jacques Robidoux
Invité
Jacques Robidoux
Bonjour , les commerçants et les propriétaires de camping , vont perdre de l’argent c’est certain. Car ceux qui ont des Vr comme moi qui couche une nuit en passant et en visitant et dépensant de l’argent. Et bien nous refusons et déplorons la pression que certain propriétaire de camping mettre sur leur municipalité pour empêcher les caravaniers de dormir la nuit en passant. Alors nous évitons c’est endroits. Je ne suis pas d’accord non plus avec ceux qui passe 3 ou 4 jours stationné dans un commerce mais Magog a choisi alors nous respectons leur choix et irons ailleurs.
Maggie Langlois
Invité
Maggie Langlois

Magog n’a pas besoin de polluant comme vos VR votre argent n’aide d’aucune façon la MAJORITÉ des Magogois alors aller brailler ailleurs, nous on veut vivre en paix et surtout dans le RESPECT.

ugo
Invité
ugo

Et les 10 mille bateaux qui nourrissent magog aident la majorité des habitant? Bien sûr ceux ci ne polluent pas du tout…
Madame j’aimerais comprendre votre hargne vis a vis des VR, elle me parait surtout emotive plus que rationnelle.

Alain Rheault
Invité
Alain Rheault

Je trouve déplorable que la ville de Magog ais enlever les dizaines de commentaires des usagers de VR qui ont pris le temps pour donner leurs avis sur la question du stationnement dodo pour ma part J’aurais apprécié une réponse de la ville au lieu de nous faire “censurer” … Tout ceux qui avaient écrit étaient restés poli !

Jocelyn Ringuet
Invité
Jocelyn Ringuet
Magog a tranché. Cette ville a des préférés. D’un coté 3-4 proprios de camping et de l’autre, des centaines de petits commerces. J’ai beau analyser leur décision mais je n’arrive pas à la comprendre. Comment en arrive-t-on à cette conclusion ? En acceptant les VR dans ses rues, dans ses stationnements, et surtout, dans ses commerces, les petits commerçants auraient profiter de l’argent de ces Vristes, retraités ou pas, aux poches bien garnies, et qui aiment voyager souvent la semaine afin d’éviter les gros rassemblements. Les camping avec leurs activités sont géniaux pour les familles mais il y a d’autres… Read more »
Robert Bérubé
Invité
Robert Bérubé
Nous évitons Magog depuis plusieurs années. Nous sommes saisonniers à Mirabel, 6 mois, et quand nous sortons nous voulons visiter et nous fréquentons alors la marina de Québec, certains festivals comme Les mongolfière de gatineau, etc. Nous avons l’habitude de faire le plein d’essence, notre épicerie et notre boisson sur la route dans les endroits qui nous accueillent (Généralement plusieurs centaines de dollars). Nous sommes membres de Terroir en VR et utilisons Walmart car nous voyageons souvent le soir ou tôt le matin et ça dérangerait les campeurs des campings. À l’occasion, l’été nous utilisons aussi les campings. Aussi, comme… Read more »
Nicole Boudreault
Invité
Nicole Boudreault

je ne comprends pas la ville de ne pas permettre le stationnement dans les stationnement du centre commercial même pour plus d’une nuit , quand il y a des festivités à Magog.
Je suis d’accord de ne pas le permettre plus d’une nuit en d’autres moments car ce n’est pas un terrain de camping.
Ils vont perdre beaucoup la ville s’il ne fond rien pourtant c’est un beau coin.

Pierre
Invité
Pierre

Ma quoi? Ça existes-tu cette villes?