Deux résidences perquisitionnées lors d’une opération antidrogue à Magog

Le Reflet du Lac
info@lerefletdulac.com

Deux résidences perquisitionnées lors d’une opération antidrogue à Magog
Un pistolet à plomb identitique à une arme de poing «Glock 19» a entre autres été saisi lors de l'opération. (Photo : gracieuseté)

FAITS DIVERS.  Deux résidences situées à Magog, soit sur la rue des Tisserands et dans le secteur Omerville, ont été perquisitionnées le 31 mai dernier lors d’un opération antidrogue.

C’est une enquête débutée à la mi-mai par l’escouade des crimes initiés de la  Régie de police Memphrémagog (RPM) et du Service de police de Sherbrooke qui a mené les forces de l’ordre à ces deux adresses. Avant les perquisitions, les policiers ont procédé à l’arrestation d’un individu de 30 ans.

«L’homme qui est bien connu des policiers s’adonnait au trafic de stupéfiants sur une base régulière. Cet individu a été interpellé tôt le matin au volant d’un véhicule qui a d’ailleurs été saisi dans le cadre de l’enquête», rapporte le lieutenant Carl Pépin, de la RPM. 

Un autre individu, âgé de 55 ans, a aussi été arrêté sur la rue des Tisserands lors de l’opération. Les suspects ont été interrogés par les enquêteurs avant d’être libérés sur promesse de comparaître. Le dossier sera soumis au DPCP pour des accusations de trafic de substances et possession pour fin de trafic. 

Voici le résultat des deux saisies: 

 

  •   3775 $ en argent 
  •   336 comprimés de métamphétamine
  •   Pistolet à plomb identitique à une arme de poing «Glock 19». 
  •   10 grammes de cannabis
  •   1 gramme de haschich
  •   1 gramme de champignons magiques
  •   1 cellulaire
  •   1 balance électronique
  •   Le véhicule Hyundai du suspect de 30 ans.

  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Maxime Morin
Maxime Morin
1 mois

Pourquoi la photo du pistolet a air en gros plan. Faire comme à Montréal, peur au gens?

Last edited 1 mois by Maxime Morin