Un don au-delà des espérances pour la Banque alimentaire Memphrémagog

Un don au-delà des espérances pour la Banque alimentaire Memphrémagog

Le président Pierre Côté et la directrice générale Denise Fortier (à droite) étaient heureux de remettre un chèque de 35 000 $ à la Banque alimentaire, représentée ici par Suzanne Lafleur (2e à gauche) et Valérie Grandbois.

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

COMPTOIR FAMILIAL. Les dirigeants du Comptoir familial inc de Magog (rue LaSalle) ont offert une belle surprise aux représentantes de la Banque alimentaire Memphrémagog (BAM) en leur remettant un chèque de 35 000 $, à l’occasion de leur remise de dons de fin d’année, le 13 décembre dernier.

Cette remise venait clôturer une année d’aide financière particulièrement chargée pour le Comptoir familial. Tout au long de 2017, c’est un total de 71 000 $ qui a été attribué à divers organismes de la communauté.

Pour la directrice générale de la BAM, Suzanne Lafleur, il s’agit d’une aide financière extrêmement importante, surtout à l’approche de la période des Fêtes. «Sachez que cet argent sera administré avec très grand soin. Nous avons notamment reçu plusieurs demandes pour des Paniers de Noël après la date limite, et il nous a été impossible de les transférer à nos organismes collaborateurs. On va donc les confectionner et les distribuer nous-mêmes», a expliqué Mme Lafleur.

«Nous avions été choyés l’an dernier de recevoir 25 000 $ de la part du Comptoir familial. Mais cette année, avec 35 000 $, nous sommes encore plus gâtés», a ajouté Mme Lafleur avec beaucoup d’émotion et de reconnaissance.

Outre la Banque alimentaire, on a aussi remis des chèques à la Maison de la famille Memphrémagog (5000 $), à la Fondation de l’Hôpital de Memphrémagog (3000 $), à la Villa Pierrot (2200 $) et à la Fondation Princess Elizabeth Elementary School (2000 $).

Des milliers d’items qui rapportent

C’est grâce aux recettes générées par la vente des vêtements et objets à son magasin de la rue LaSalle que le Comptoir familial peut se permettre d’offrir de telles subventions.

Tout ça, en vendant des milliers d’items à prix très modiques. «Et avec le travail de nos bénévoles, nos coûts d’opération sont au plus bas. On a aussi la chance d’avoir un bâtiment qui est payé en entier depuis quelques années», a précisé le président du Comptoir familial, Pierre Côté.

Ouvert du mardi au vendredi à compter de 13 h, le Comptoir familial de Magog peut compter sur une clientèle régulière pour écouler sa marchandise, offerte préalablement par la population. «Certaines journées, le magasin est rempli de clients. On doit parfois avoir trois ou quatre personnes à la caisse si on veut répondre à la demande», assure la directrice générale Denise Fortier.

Vêtements pour adultes et enfants, casquette et chapeaux, jouets, équipement de hockey, on peut y faire de belles trouvailles, tout en donnant une seconde vie aux articles achetés. «Si vous avez besoin d’une deuxième paire de patins pour jouer sur les glaces extérieures, passez nous voir. On a plusieurs modèles en stock», a suggéré Pierre Côté avec son enthousiasme légendaire.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar