La popularité d’Elvis n’est pas près de s’estomper

Par Patrick Trudeau
La popularité d’Elvis n’est pas près de s’estomper
Sébastien Grenier s'est dit emballé par la récent film autobiographique d'Elvis Presley.   (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Patrick Trudeau)

BIOGRAPHIE. L’œuvre du chanteur Elvis Presley semble plus présente que jamais dans la mémoire collective alors qu’on célèbre aujourd’hui (16 août) le 45e anniversaire de son décès. 

Selon le Magogois Sébastien Grenier, l’un des plus grands admirateurs du King au Québec, la récente sortie de sa biographie au cinéma vient de redonner un second souffle à sa carrière posthume.

« Le film est très, très bon. Il permet à une autre génération de découvrir Elvis et ça crée un nouvel engouement à son endroit. Je crois que la famille Presley et les gens de Graceland (où demeurait Elvis) sont très contents de ces retombées « , estime M. Grenier.

Outre son admiration de longue date pour la star américaine, Sébastien Grenier se dit emballé par l’œuvre cinématographique de Baz Luhrmann, mettant en vedette Austin Butler (Elvis) et Tom Hanks (Colonel Parker).  » Le film a reçu une ovation de plusieurs minutes lors de sa présentation au Festival de Cannes parce qu’il présente une signature différente au niveau visuel, mais aussi au niveau musical. Ce long-métrage vient de lancer la façon de faire des biographies et il place la barre haute pour les prochaines productions du genre « .

Grand collectionneur d’objets dérivés et ayant quelques voyages à Graceland à son actif, M. Grenier a remarqué, via les différents médias, que les gens étaient particulièrement nombreux à Memphis pour participer à la  » semaine Elvis  » visant à souligner son décès.

 » Après deux ans de pandémie et avec la sortie du film, tous les éléments sont réunis pour de gros rassemblements. Et la vague devrait facilement se poursuivre jusqu’en 2027 pour le 50e anniversaire de sa mort « , conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires