Hervé Gagnon fait traverser les Templiers en Amérique

Par Dany Jacques
Hervé Gagnon fait traverser les Templiers en Amérique
Hervé Gagnon (Photo : (Photo gracieuseté))

LECTURE. Un an après « Crossroads. La dernière chanson de Robert Johnson », l’auteur d’Ayer’s Cliff, Hervé Gagnon, replonge dans l’imaginaire des Templiers et des francs-maçons.

Le plus récent « Arcadia » est le premier tome de deux d’une courte série intitulée « Sanctuaire ». Il raconte la traversée de l’Atlantique en 1307 par des Européens scrupuleusement sélectionnés pour leurs talents et connaissances. Leur mission consiste à cacher l’immense trésor de l’Ordre du Temple, mais du côté de l’Amérique.

Les 15 hommes et 15 femmes débarquent quelque part en Nouvelle-Écosse. Ils doivent résoudre quelques énigmes, parfois au péril de leur vie, pour camoufler le trésor. Les difficultés s’accentuent lorsqu’ils apprennent que les codes pour accéder à un profond puits ont été détruits par un prédécesseur.

Malgré les embûches et les pièges, ils découvrent un terrible secret: les Templiers et la chrétienté ont été trahis. Est-ce que le tome 2 expliquera comment les francs-maçons feront tomber la chrétienté?

Ce roman d’aventures comporte plusieurs rebondissements inattendus. Le récit des difficultés vécues par l’équipage lors de la traversée, ainsi que leur étonnante rencontre avec les autochtones, semble très réaliste.

« Je suis heureux de la réception du livre, autant des critiques que des lecteurs, apprécie M. Gagnon. C’est toujours plaisant d’apprendre que des gens ont de la difficulté à lâcher le livre avant la fin. »

Ce livre s’inspire de deux légendes anciennes, comme la protection d’un trésor convoité par un roi ennemi et la traversée de l’Atlantique par Heny Sinclair, qui aurait navigué jusqu’en Nouvelle-Écosse en 1398 grâce à des cartes des frères Zeno. « Tout le reste est inventé, mais ce fut vraiment une belle expérience pour moi de raconter l’histoire de gens qui débarquent en terre vierge et inconnue », confie-t-il.

Hervé Gagnon rendra hommage au regretté Gérard Leduc, de Potton, à la fin du tome 2. « Il est une importante source d’inspiration pour moi, dit-il. Il est à la base de presque toutes mes aventures. »

«Sanctuaire» est distribué par les éditions Hugo dans toute la Francophonie.

À l’affût des salons du livre

L’écrivain d’Ayer’s Cliff, qui compte une quarantaine de livres en carrière, est très actif depuis la fin des mesures sanitaires. Il a notamment participé à quatre salons du livre québécois cet automne, dont à Montréal et à Sherbrooke. D’autres salons printaniers sont également à son horaire pour rencontrer les lecteurs.

Il revient aussi d’un séjour d’une semaine dans une école secondaire d’Amos,en Abitibi, pour rencontrer toutes les classes de français du 2e secondaire. « C’est une occasion pour parler du roman d’horreur, résume-t-il. On mousse la lecture, mais les élèves s’aperçoivent rapidement que c’est moi qui les a apeurés en lisant Cap-aux Esprits. »

Écrit et sorti en 2007 par M. Gagnon, ce livre est une lecture obligatoire dans plusieurs écoles du Québec. Il est régulièrement vendu un millier d’exemplaires par année.

Quatre livres récents québécois à lire, selon Hervé Gagnon

Patrick Senecal, Résonnances:

Un roman un peu décalé qui suit un romancier dont la vie se décale suite à un examen de résonnance magnétique. Chez Alire.

Virginie Roy, L’histoire secrète d’Arthur Fauve:

Un premier roman qui raconte l’enquête pour retrouver un romancier mystérieusement disparu. Une belle surprise! Chez Hugo.

Sonia K. Laflamme, Enquête sur mesure:

L’autrice revient au roman jeunesse après des années d’absence et elle n’a pas perdu son don pour les enquêtes intelligentes. Chez Hugo.

Steve Laflamme, Cam.

Pour ceux qui aiment l’univers des Contes interdits. Par un écrivain qui a du punch. Chez Corbeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires