Des milliers de livres usagés vendus chaque année à prix dérisoires

Par Patrick Trudeau
Des milliers de livres usagés vendus chaque année à prix dérisoires
André Fortin (à gauche) et Steve French font partie de la douzaine de bénévoles qui veille au bon fonctionnement des ventes de livres usagés. (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

ROMAN. L’attrait pour les livres en format papier n’est pas près de disparaître, si l’on se fie à l’achalandage lors des ventes de livres usagés organisées chaque semaine par la fondation Les Amis de la Bibliothèque Memphrémagog.

Ayant été dans l’obligation d’annuler sa grande vente annuelle (à La Ruche) en raison de la pandémie, l’organisme magogois a décidé, il y a deux ans, d’opter pour des ventes hebdomadaires.

La formule n’a pas tardé à plaire, puisque chaque mercredi (entre 14 h et 18 h), on accueille au local de la rue Saint-David (derrière la bibliothèque) près d’une centaine de clients à la recherche d’un roman, d’un livre jeunesse et/ou d’un ouvrage rarissime.

Tout ça, pour un coût variant de 1 à 3 $ l’unité.

« Et tous nos livres sont en excellente condition. Certains sont même comme neuf… mais à une fraction du prix original », font valoir André Fortin et Steve French, respectivement responsable des opérations et responsable des bénévoles au sein des Amis de la Bibliothèque Memphrémagog.

Si les livres peuvent être vendus à des prix aussi bas, c’est que la Fondation s’approvisionne via les dons du public et qu’il n’y pratiquement pas de dépenses d’opération, tout le travail étant effectué par une douzaine de bénévoles passionnés.

Les dons de livres usagés peuvent être effectués en tout temps dans la chute à livres de l’organisme et tous les items sont triés avant la vente du mercredi. « Les livres trop abîmés sont envoyés directement à la récupération, et les autres sont définis par section. Nous avons tous des intérêts différents (romans policiers, biographie, science-fiction, etc.) et chaque bénévole est chargé de classer sa section par ordre alphabétique. Si nous avons deux fois le même exemplaire, la deuxième copie est entreposée en attendant qu’on vende la première », expliquent-ils.

Les deux responsables ne s’en cachent pas; ils sont comme des enfants dans un magasin de jouets lorsqu’arrive le temps de trier les dons du grand public. « Parmi les livres qui nous sont offerts, certains sont très rares, ou encore, ont une très grande valeur. Nous faisons régulièrement de belles trouvailles », laisse entendre André Fortin.

Des recettes qui profitent aux jeunes

Se définissant à la base comme des passionnés qui veulent promouvoir le goût de la lecture, les Amis de la Bibliothèque Memphrémagog ont mis sur pied un programme destiné aux écoliers de la région.

Grâce aux recettes engendrées par leurs ventes hebdomadaires, ils achètent  des livres neufs qui sont remis dans les écoles primaires magogoises. Chaque classe en reçoit annuellement une dizaine.

« On remet aussi un livre neuf à chaque élève qui termine sa première année. Les jeunes emportent le livre avec eux à la maison et ça leur fait un cadeau pour leurs vacances estivales. »

« Grosso modo, c’est un montant d’environ 20 000 $ qui est investi chaque année dans ce programme », expliquent M. Fortin et French, tout en ajoutant contribuer à d’autres projets avec la Bibliothèque ou encore l’école secondaire de La Ruche.

4000 livres sur le plancher

Conservant environ 4000 livres dans leur local de vente, les Amis de la Bibliothèque affirment être complémentaires avec ce qui est offert à la Bibliothèque Memphrémagog ou encore dans les librairies.

«La Bibliothèque propose une multitude de services différents, alors que les librairies vendent des articles neufs. Nous, on redonne une seconde vie aux livres et on aide bien souvent des gens qui n’auraient peut-être pas les moyens d’acquérir des ouvrages à prix régulier », estiment-ils.

« On se fait aussi un devoir d’alimenter les boîtes de partage libre-service (par exemple les Croque-livres) qui ont été aménagées par différentes municipalités à l’extérieur de Magog. Lorsqu’on a un gros surplus de livres, on prend chacun un paquet et on s’en va remplir ces boîtes à travers la MRC de Memphrémagog», ajoutent-ils.

«Il arrive même que des clients vont nous redonner un livre qu’ils avaient déjà acheté ici. Dans ce cas-là, c’est une bonne nouvelle, parce qu’on se dit qu’il va faire le bonheur d’un autre lecteur », conclut Steve French.

Dernière vente le 23 juillet

Afin de profiter eux aussi d’une période des vacances, les bénévoles des Amis de la Bibliothèque Memphrémagog feront relâche à compter de la semaine prochaine.

La dernière vente régulière aura lieu ce mercredi 20 juillet, et une vente spéciale de « fin de saison » aura lieu ce samedi 23 juillet de 10 h à 15 h.

Les ventes hebdomadaires régulières reprendront ensuite le 7 septembre.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
18 jours

Bravo Messieurs Fortin et French des Amis de la Bibliothèque Memphérmagog, vous êtes précieux! La lecture est si importante pour garder l’esprit clair et pour se recentrer en soi-même, loin des écrans multiples qui nous bouffent et nous dévorent…