Correspondances d’Eastman: une 16e programmation relevée

Correspondances d’Eastman: une 16e programmation relevée

La porte-parole des Correspondances d'Eastman, Stéphanie Boulay, pose ici en compagnie de plusieurs acteurs du festival littéraire, dont Fannie Desmeules, Maxime-Olivier Moutier, Lynda Dion, Raphaël Bédard-Charland, Étienne Beaulieu.

Crédit photo : Photo Le Reflet du Lac – Vincent Cliche

ÉVÉNEMENT. Dans le cadre de leur 16e présentation, les Correspondances d’Eastman invitent les épistoliers à découvrir les coulisses de la littérature.

Le rendez-vous, proposé du 9 au 12 août prochain, dans la charmante petite municipalité, proposera une cinquantaine d’activités, dont des conférences et des ateliers qui discuteront, entre autres, des coulisses de soi-même, de l’essai au risque de la littérature, de la littérature et la voix parlée ainsi que de l’écriture à l’édition.

Cette année, le chapeau de porte-parole se pose sur la tête de Stéphanie Boulay, que plusieurs connaissent comme chanteuse au sein des Sœurs Boulay. L’artiste avoue avoir hésité quelque peu avant d’accepter l’invitation de l’événement littéraire. «Je me sentais indigne, en quelque sorte, du fait que l’an dernier, le porte-parole, c’était Dany Laferrière. Je le trouvais fascinant, éloquent. Il a tellement de bagages. Après, je me suis assise et j’ai regardé la programmation. Il y avait autant d’auteurs que d’artistes et de chanteurs. J’aime beaucoup Eastman. Les Correspondances me ressemblent et c’est un peu pour ça que j’ai accepté, même si je me trouve débutante», explique-t-elle, un sourire accroché au visage.

La porte-parole participera à l’un des rendez-vous du festival. Tout comme Lise Bissonnette, Yvon Ricard et Marie-Louise Arsenault, dans la série des grandes entrevues. Lors des brunchs littéraires, place aux conversations avec Dominique Demers et Kim Thúy et un atelier autour de l’écriture dans les journaux avec Jean-François Nadeau, Louis Hamelin et Lise Bissonnette.

En salle et place à la jeunesse

Dans l’Espace jeunesse, on croisera plusieurs auteurs prisés des enfants, dont Sophie Faucher, Alex A., Caroline Merola, Rose-Line Brasset et Simon Boulerice.

La programmation en salle, elle, est tout aussi impressionnante avec des noms comme David Goudreault, le quatuor Claudel, Catherine Major et le duo composé de Maude Guérin et Christian Vézina, qui s’échangeront des paroles sous la thématique «Love Letters».

Les jardins d’écriture, où on peut composer une lettre et l’envoyer à la poste, l’un des volets préférés de la porte-parole, seront de retour cette année encore. Même chose pour le parcours du Portage des mots et du concours de l’Interlettre, en place jusqu’au 17 juillet prochain.

Les billets ainsi que les forfaits des Correspondances sont en vente via le site lescorrespondances.ca.

Poster un Commentaire

avatar