Colis suspect à Magog

Colis suspect à Magog

Les policiers ont utilisé ce robot pour approcher et contrôler l’engin, qui ne serait pas explosif selon les premières constatations.

Crédit photo : Photo gracieuseté

FAIT DIVERS. Un colis suspect a été trouvé au centre-ville de Magog mercredi vers 17 h (9 mai).

La Régie de police de Memphrémagog (RPM) a reçu un appel concernant la présence d’une cannette de liqueur reliée à des piles entre des blocs de béton. C’est un résident du secteur qui a aperçu le colis près  du chemin de fer et derrière l’édifice du 72, rue Principale Ouest, plus précisément derrière le coiffeur Dollard Dubé et Opto Réseau.

Selon le lieutenant Sylvain Guay, de la RPM, les policiers ont rapidement procédé à l’évacuation des habitants à l’intérieur de 100 mètres. Le tout coïncidait avec la fermeture des commerces dont les occupants et clients quittaient. Les établissements entre le 40 et 98, rue Principale Ouest ont été évacués jusqu’à 22 h. Les pompiers et ambulanciers étaient prêts à intervenir le cas échéant.

Une dizaine de policiers ont préservé le périmètre en attendant les artificiers de la Sûreté du Québec, vers 19 h 30, qui ont été appelés en renfort.

Il y a eu déploiement d’un robot (photo) pour approcher et contrôler l’engin.

«Les constatations faites lors de ce déploiement étaient suffisamment d’intérêt pour que les objets soient saisis pour analyses plus approfondies», explique M. Guay.

La suite de l’enquête au niveau de l’engin, effectuée par les spécialistes de la Sûreté du Québec, déterminera avec plus de précision les composantes.

«Concernant les faits, les enquêteurs de la Régie de police de Memphrémagog vont rencontrer des témoins et analyser la scène, pour tenter d’établir la motivation du ou des auteurs de ce colis, qui ne semblait pas explosif, ni très sophistiqué», ajoute le lieutenant Guay.

Le périmètre de sécurité a été levé vers 22 h et les quatre personnes évacuées ont pu regagner leur domicile.

 

 

 

 

Poster un Commentaire

avatar