Le Cirque des étoiles espère toujours un local permanent

Le Cirque des étoiles espère toujours un local permanent

Le Cirque des étoiles Memphrémagog offrira son 20e spectacle annuel les 31 mai, 1er et 2 juin 2018.

Crédit photo : Le Reflet du Lac - Archives/Marco Bergeron

SPECTACLE. Alors qu’ils entament une année de festivités pour souligner leur 20e anniversaire, les dirigeants du Cirque des étoiles Memphrémagog estiment que la survie de leur organisme passe inévitablement par un local permanent pour regrouper leurs activités.

C’est du moins le propos véhiculé par le directeur général Lloyd Langlois, qui martèle ce message depuis quelques années déjà, après des tentatives qui sont demeurées, jusqu’à maintenant, infructueuses.

Selon M. Langlois, son organisation aurait intérêt à loger tous ses ateliers dans un même local, alors qu’ils sont actuellement offerts à trois endroits différents durant la saison scolaire. «Étant donné que nous sommes dans des gymnases d’écoles et que les locaux ne nous appartiennent pas, on doit toujours remiser nos équipements (trampolines, tapis et autres) après nos cours. Pourtant, la plupart des sports comme le hockey et le soccer ont leur local attitré. Avec des plateaux permanents, on pourrait même être ouvert sept jours par semaine», fait valoir le grand patron du Cirque des étoiles.

Contrairement à certains, Lloyd Langlois ne croit pas que l’actuel aréna de Magog, qui pourrait bientôt être remplacé par un nouveau complexe sur le site de l’école La Ruche, soit une solution de rechange appropriée. «C’est un très grand bâtiment avec des coûts d’entretien importants. Nous, on recherche davantage une salle avec une superficie d’environ 50 X 100 pieds. L’idée d’aménager quelque chose dans l’ancienne usine Dominion Textile (ou CS Brooks) pourrait être une possibilité plus envisageable, surtout qu’on pourrait y inclure d’autres organismes. La balle est dans le camp de la Ville de Magog», estime-t-il.

Soulignons aussi que le Cirque demeura au Parc des Braves pour au moins la prochaine année, contrairement à ce qui avait été annoncé il y a quelques mois. «En raison des travaux prévus au centre-ville, on devait déménager notre bureau et trouver un nouvel endroit pour présenter le spectacle. Mais, avec les récents changements au dossier, on obtient un sursis d’un an. Peut-être que dans les nouveaux plans de stationnement, il y aura toujours une place pour y ériger notre chapiteau», avance Lloyd Langlois.

Conférence et film le 9 décembre

Question de financer la prochaine année et les spectacles du 20e anniversaire (31 mai, 1er et 2 juin), le Cirque des étoiles présente une activité «conférence et film» ce samedi 9 décembre à 9 h 30, au Cinéma Magog.

L’organisation du Cirque adopte un nouveau logo pour ses 20 ans

Le rendez-vous (offert en collaboration avec Tigre Géant) débutera par une conférence de Christian Vachon et se poursuivra avec la présentation du film «Chocolat», racontant l’histoire du premier artiste de cirque de couleur noire à avoir fait carrière en France. Le coût d’entrée est de 10 $.

 

Enfin, question de souligner ses deux décennies, le Cirque a adopté un nouveau logo «spécial 20 ans», une œuvre offerte gracieusement par Laurent Chapleau (Chacha Communication).