André L’Espérance cède le flambeau à sa fille Élyse

André L’Espérance cède le flambeau à sa fille Élyse

André L'Espérance prend sa retraite après environ 50 ans dans le monde des affaires.

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac/Archives)

AFFAIRES. Atteint de la maladie de Parkinson, l’homme d’affaires André L’Espérance a annoncé lundi qu’il quittait la présidence du groupe PAL+ et qu’il en cédait la direction à sa fille Élyse.

André L’Espérance a toujours voulu que sa fille prenne la relève de ses entreprises. Prévoyant que la maladie lui imposerait un changement de rythme, l’homme de 73 ans a mis en place un plan de transition visant à assurer la pérennité de ses compagnies, dont l’Hôtel Espace 4 Saisons, le train touristique Orford Express et le bateau de croisière Le Grand Cru.

La retraite a été officialisée lors d’une soirée riche en émotion, lundi soir. Outre l’annonce de cette transition, partenaires, amis et employés de M. L’Espérance étaient réunis pour célébrer près de 50 ans de carrière. Pour eux, il était important d’y assister pour souligner sa «contribution exceptionnelle au développement et au rayonnement de sa région», lit-on via un communiqué de presse.

Présidente à 24 ans

Âgée de 24 ans, Élyse L’Espérance devient présidente et l’actionnaire majoritaire de cette entreprise, qui chapeaute deux hôtels, trois restaurants, un train et un bateau touristique.

Elle se dit prête à relever le défi et à superviser le travail de plus de 250 personnes dans les Cantons-de-l’Est. «Cela fait longtemps que je suis impliquée au sein de la compagnie. Je la connais bien et je vous assure que j’ai eu un bon mentor», explique-t-elle.

Aucun changement notable n’est à l’horizon. Elle préfère se concentrer sur la transition avant de s’attaquer, à moyen terme, à la modernisation et la transformation de l’Hôtel Étoile-sur-le-Lac. «Bien qu’une page très importance se tourne aujourd’hui et marque la fin d’un chapitre, l’histoire continue», poursuit cette titulaire d’un baccalauréat en comptabilité et entrepreneuriat de l’Université McGill.

Une figure marquante

M. L’Espérance laisse un riche héritage sur les plans économique et touristique. Son parcours débute dans une firme comptable en passant par ses années dans le secteur industriel. Il a, entre autres, été président des Industries Dettson de 1986 à 2001, années au cours desquelles il s’est fait connaître du grand public. Redresser des entreprises traversant des difficultés financières a longtemps été sa marque de commerce.

À partir des années 2000, il concentre ses activités dans le secteur récréotouristique, notamment devant propriétaire du ski et golf du Mont-Orford et avec le train touristique Orford Express. Ses investissements lui ont permis de recevoir de nombreux prix et récompenses, comme le titre de Personnalité de l’année aux Grands Prix du tourisme québécois en 2012 et un doctorat honorifique en administration de l’Université de Sherbrooke en 2015.

Lundi dernier, ce fut au tour du député de Brome-Missisquoi, Denis Paradis, de lui remettre une médaille du Parlement du Canada en «reconnaissance de son incroyable implication et de son dévouement au développement économique et touristique de la région de Memphrémagog».

Aux dires de Pierre Reid, député d’Orford et ami de longue date de M. L’Espérance, ce dernier est un homme d’affaires d’exception. «Il est doté d’une force de caractère hors du commun, mais aussi d’audace et de vision, insiste M. Reid. Il a toujours eu à cœur de développer sa région, incluant son université. Il n’a pas seulement fondé et dirigé des entreprises, mais il a contribué pour beaucoup à créer ici un nouvel univers touristique et économique.»

Élyse L’Espérance (à droite) dirigera deux hôtels, trois restaurants, un train et un bateau touristique.

«Je suis épaulée par une solide équipe de direction»

Malgré son jeune âge, Élyse L’Espérance assure la relève de son père avec confiance, surtout qu’elle se dit entourée poar une solide équipe de direction et de cinq conseillers spéciaux.

Ghislain Demers est le nouveau directeur général du groupe PAL+. Il possède une quinzaine  d’années d’expérience dans l’industrie du commerce de détail. Il a notamment supervisé l’ouverture des 25 premières boutiques Atmosphère au Québec.

Au cours des 11 dernières années, Ghislain Demers était conseiller en développement stratégique et organisationnel et mentor.

Les entreprises présidées par Élyse L’Espérance bénéficieront d’un comité consultatif, formé de gens d’affaires aguerris dans les domaines de l’hôtellerie, la restauration, le tourisme, les finances, les affaires régionales et la gestion. Ce sont…

Alain Cousineau est le président du comité consultatif. Il a été professeur et doyen de la faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke. Il a également été président-directeur général et président du conseil d’administration du Groupe Secor et de Loto Québec.

Claude Poisson est un expert du tourisme, de la restauration et de l’hôtellerie. Il a été propriétaire de quatre restaurants ainsi que directeur général de plusieurs hôtels. Il a été vice-président à l’exploitation et président des opérations de la Société des casinos du Québec. Son implication dans l’industrie lui a mérité un Doctorat honoris causa de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.

Benoit Deschamps a une grande expérience en finance acquise, entre autres, en étant vice-président Finance et trésorier chez Vidéotron et vice-président à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Il est maintenant consultant en gestion et en finance et se spécialise en finance corporative, dans la création de structures financières, en négociation de contrats et en planification financière.

Pascal Mongeau a travaillé comme gestionnaire à l’international dans des entreprises touristiques, hôtelières et de voyage comme Brewster Travel Canada et COMO Hotels and Resorts. Originaire de l’Estrie, il est revenu vivre dans la région et est directeur général de la Corporation ski et golf Mont-Orford depuis un an et demi.

France Gervais est comptable professionnelle agréée de formation et consultante en gestion d’affaires.  Elle a occupé les postes de directrice générale chez Bleu Lavande et vice-rectrice et vice-présidente finances et administration à l’Université Bishop’s. Elle a occupé la direction générale intérimaire du Groupe Pal+ au cours des derniers mois.

 

 

 

Poster un Commentaire

avatar