Visite éclair du premier ministre Justin Trudeau à Magog (photos)

Par Pierre-Olivier Girard
Visite éclair du premier ministre Justin Trudeau à Magog (photos)
Le premier ministre Justin Trudeau et la député de Brome-Missisquoi, Pascale St-Onge (veston blanc) se sont amusés avec des jeunes lors d'un atelier sur les noeuds. (Photo : (Photo Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard))

POLITIQUE. Comme bien des touristes à cette période-ci de l’année, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, s’est arrêté à Magog mardi (12 juillet) en compagnie de la députée de Brome-Missisquoi et ministre des Sports, Pascale St-Onge.

Le duo a d’abord fait une escale à la Microbrasserie La Memphré au centre-ville, avant de se diriger au Club de voile Memphrémagog, où ils ont été reçus par des responsables de l’organisme et la mairesse de Magog, Nathalie Pelletier.

Les politiciens fédéraux ont visité les installations nautiques situées à la plage des Cantons et rencontré des jeunes des camps de jour. Ces derniers ont d’ailleurs eu du plaisir à partager leurs connaissances avec Justin Trudeau en lui montrant quelques techniques pratiques en navigation, dont celles sur les noeuds.

Contrairement à ce qui était prévu au départ, le premier ministre n’a pu prendre part à petite escapade en kayak sur les eaux du lac Memphrémagog, en raison des forts vents qui soufflaient lors de son passage qui a duré une vingtaine de minutes.

Précisons que seules les prises de photos étaient autorisées aux médias et Justin Trudeau n’a accordé aucune entrevue à cette occasion ni fait d’annonce gouvernementale. 

Plus tôt en matinée, Justin Trudeau et Pascale St-Onge s’étaient rendus à Sherbrooke pour visiter l’entreprise Motrec International, qui se spécialise dans la fabrication de véhicules électriques. En fin d’après-midi, le duo était attendu à Coaticook.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean Thivierge
Jean Thivierge
4 mois

Seules les photos prisent par les médias étaient autorisés….
Quand même étrange que ce ne fut pas possible pour les citoyens présent ???
Est-ce pour mieux contrôler l’image ???