Vers un réseau cyclable et piétonnier plus sécuritaire à Magog

Par Dany Jacques
Vers un réseau cyclable et piétonnier plus sécuritaire à Magog
Stéphanie Pelletier en vélo-cargo, en compagnie de deux de ses fils, Florian et Élias. Elle et plusieurs autres partisans des transports actifs apprécient les efforts de la Ville pour améliorer le réseau cyclable et piéton. (Photo : gracieuseté)

CONSULTATION CITOYENNE. Les partisans de plus en plus nombreux du transport actif réclament des axes cyclables plus sécuritaires pour relier, notamment, les secteurs du centre-ville, de la Bibliothèque Memphrémagog et de l’aréna.

Ces suggestions émanent de la séance d’idéation qui a eu lieu au Centre d’interprétation du Marais, le 26 octobre. Une quarantaine de personnes étaient présentes. Elles ont aussi soulevé l’importance de prioriser l’accès sécuritaire aux écoles et aux centres de la petite enfance pour les cyclistes et les piétons.

Certains participants ont mentionné que les nouveaux développements résidentiels devraient répondre aux besoins de tous les utilisateurs en y intégrant des infrastructures favorisant le transport actif.

Cette rencontre figure dans la démarche municipale avant de déposer le Plan directeur de transport actif, dont l’adoption est prévue en mai 2023. Les enjeux et les besoins nommés par les citoyens seront pris en considération dans l’élaboration de ce document.

UN CHANGEMENT DE PARADIGME MAJEUR

La présidente de l’organisme Magog Vert, Brigitte Blais, voit d’un très bon oeil cet exercice. «C’est un changement de paradigme majeur, insiste-t-elle. C’est ambitieux, mais j’ai confiance en nos élus et fonctionnaires, qui répondront ainsi à une forte demande.»

Selon elle, cette nouvelle attitude va dans le même sens que l’adaptation aux changements climatiques, à la réduction des gaz à effet de serre, à la diminution de notre empreinte écologique et pour avoir moins de voitures sur les routes.

Brigitte Blais apprécie ce complément d’information à ce que son organisme a récemment fait depuis 2020.  (voir autre article ici) «Les données seront peut-être plus fraîches et scientifiques, ajoute-t-elle. L’important est de créer un réseau sécuritaire pour tous les types d’usagers, que ce soit un adepte de vélo électrique, une petite famille en vélo-cargo, un élève ou un cycliste du dimanche».

Kristell Savard, de Cargorou, partage l’enthousiasme de Brigitte Blais. Elle a apprécié le volonté politique et la motivation de l’équipe de travail qui souhaite réellement bonifier le réseau. « Il comporte déjà des points positifs, mais il a aussi un énorme potentiel de développer quelque chose sans avoir besoin de faire trop de changements, applaudit Mme Savard. Ça augure bien.» Elle cite l’exemple de la présence de rues larges et d’une population principalement répartie dans un rayon de moins de cinq kilomètres du centre-ville.

La mission de Cargorou est de développer le transport actif de façon sécuritaire dans la région. Elles sont une quinzaine de familles à circuler avec des bicyclettes adaptées (cargo-vélo) pour se déplacer avec des enfants.

SONDAGE ET UN PLAN ADOPTÉ EN 2023

En plus de la soirée d’idéation du 26 octobre, la Ville de Magog invite la population à répondre à un court sondage qui l’aidera dans l’élaboration de son Plan directeur de transport actif. Les citoyens ont jusqu’au jeudi 17 novembre pour se prêter à l’exercice. Le sondage est accessible en ligne au ville.magog.qc.ca/transport-actif. Des copies papier sont également disponibles à l’hôtel de ville, au centre communautaire, au centre des services techniques et à la Bibliothèque Memphrémagog.

La Municipalité s’informe sur les habitudes des piétons et des cyclistes, tout en leur demandant des suggestions pour bonifier et sécuriser le réseau. Les réponses cibleront les endroits problématiques ainsi que les rues à prioriser pour aménager trottoirs ou bandes cyclables.

Selon les autorités municipales, le Plan servira d’outil de planification pour améliorer et développer les réseaux cyclables et piétonniers de façon «efficace, sécuritaire, inclusive et agréable».

AUTRES SUGGESTIONS DES PARTICIPANTS

  • Ajout de trottoirs dans le développement Bruant-des-Marais
  • Rendre plus accessible et intéressant l’accès à vélo au quartier industriel
  • Ajout d’une traverse devant la SAQ et le Végétarien
  • Besoin de voies cyclables sur la rue Sherbrooke jusqu’à Omerville 
  • Ajout d’une passerelle au-dessus de la rivière Magog sur le barrage de l’ancienne Dominion Textile
  • Sécuriser le chemin des Pères
  • Partager les vélos en libre-service du Canton d’Orford
  • Avoir une politique pour les supports à vélo dans la ville
  • Ajout de stationnement de vélos sécuritaires 
  • Faire respecter le 1,5 mètre par le corps policier

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gilles Pouliot
Gilles Pouliot
27 jours

Comme d’habitude à Magog on ignore totalement les gens en fauteuil roulant comme si ces gens n’avaient pas le droit de vivre à MAGOG.

Kristell
Kristell
26 jours
Répondre à  Gilles Pouliot

Effectivement, les personnes à mobilité réduite ne sont pas explicitement nommées dans l’article, mais il est entendu que le but de ce plan directeur est de répondre aux besoins de TOUS les usagers du transport actif et les déplacements en chaise roulante ou en quadriporteur par exemple, en font partie. Assurez-vous de faire remplir le sondage par un maximum de gens que vous connaissez dans cette situation, pour qu’ils soient entendus! 🙂