Une voleuse d’objets érotiques laisse ses coordonnées dans une boîte de concours

Par Patrick Trudeau
Une voleuse d’objets érotiques laisse ses coordonnées dans une boîte de concours
C'est un fouet comme celui-ci qui a été dérobé par une voleuse ambitieuse, à la boutique Passion Action. (Photo : (Photo gracieuseté))

FOUET. Excès de confiance ou manque de jugement? Difficile de savoir à quoi pensait une voleuse à l’étalage lorsqu’elle a laissé ses véritabes coordonnées dans une boîte de concours, après avoir dérobé deux objets érotiques à la boutique Passion Action.

La gérante Vicky Leblanc, qui en a vu bien d’autres en 13 ans de carrière dans cette boutique du secteur Deauville à Sherbrooke, est encore éberluée lorsqu’elle raconte les événements survenus le 9 juin dernier.

Après avoir découvert une plaquette antivol qui avait sans doute été arrachée d’un item, Mme Leblanc est allée consulter ses caméras de surveillance pour s’apercevoir qu’une jeune femme avait volé un fouet et une palette de cuir – un «paddle», en jargon érotique – quelques heures plus tôt.

« Je me souvenais de cette cliente, car elle avait une forte personnalité. Elle semblait aussi très à l’aise dans sa façon de fonctionner (prendre et dissimuler des objets) et ce n’était assurément pas la première fois qu’elle effectuait son manège. En plus, son conjoint est lui aussi venu faire un tour quelques minutes plus tard », a constaté la gérante.

« Ce qui m’a un peu plus étonnée, c’est qu’elle a rempli un coupon de tirage pour un concours (la promotion « Journée de rêve » organisée par Le Reflet du Lac) en fournissant ses vraies coordonnées, et qu’elle s’est même inscrite à notre club VIP pour avoir droit à des rabais. Visiblement, elle n’avait aucune crainte de se faire prendre et elle a fait ça tout naturellement », s’étonne encore Vicky Leblanc.

« Je me demande encore aujourd’hui si c’est de l’arrogance ou de la stupidité. Mais en agissant de la sorte, elle s’est auto-punie», ajoute-t-elle en riant, en faisant allusion à la nature des objets volés.

Après avoir validé les informations personnelles via le coupon de tirage et la carte VIP, les dirigeants de Passion Action ont fait un signalement à la police et ont obtenu un interdit d’accès pour la jeune femme et son conjoint, qui sont de la région de Sherbrooke.

Puisqu’aucune accusation n’a été portée, leur identité ne peut être dévoilée.

La stratégie aurait pu fonctionner

Avec du recul, Vicky Leblanc persiste à croire que ce couple avait l’habitude des vols de ce genre, et possiblement dans d’autres commerces. « Ils étaient prêts à prendre des risques pour voler des items valant une cinquantaine de dollars, mais ils espéraient aussi gagner la promotion « Journée de rêve », comme n’importe quel client ».

« Le plus ironique, c’est que ça aurait pu fonctionner, puisque c’est le candidat de notre boutique qui a finalement remporté ce concours et les 2000 $ en prix », a fait savoir la gérante, sur un ton amusé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires