Une première «Nuit des sans-abri» à Magog

Par Patrick Trudeau
Une première «Nuit des sans-abri» à Magog
Les citoyens sont invités à démontrer leur solidarité envers ceux qui vivent des difficultés, ce soir au centre-ville de Magog. (Photo : Archives - Marco Bergeron)

PAUVRETÉ. Parce que la pauvreté et l’itinérance sont toujours présentes dans la région, malgré l’apparente richesse de certains secteurs, le comité de lutte à la pauvreté de Memphrémagog tiendra à nouveau son «rassemblement pour le refus de la misère» ce vendredi 15 octobre de 17 h à 21 h, au parc des Braves de Magog.

Tenue pour une 23e année dans le cadre de la Journée pour l’élimination de la pauvreté/refus de la misère, cette activité sera combinée pour la première fois à la «Nuit des sans-abri» de Magog.

Tous les citoyens sont invités à se présenter à cette soirée (tout en respectant le contexte sanitaire) où l’on offrira une soupe et du chocolat chaud, le tout accompagné de quelques discours et de la musique d’un chansonnier.

«La pauvreté et l’itinérance sont peut-être moins visibles dans Memphrémagog qu’au centre-ville de Magog, mais elles existent. Les nombreux organismes communautaires qui travaillent sur le terrain peuvent en témoigner», lance l’organisatrice communautaire Catherine Lusson, membre du Comité de lutte à la pauvreté de Memphrémagog.

Selon Mme Lusson, la situation des personnes vivant dans la pauvreté s’est aggravée au cours de la dernière année, notamment en raison de la pandémie. «En 2020, la Banque alimentaire Memphrémagog a fait 2041 dépannages alimentaires et l’Équipe ressources relais (travailleurs de rue) a effectué 8070 interventions auprès de personnes vulnérables sur notre territoire», a-t-elle cité en exemple.

Notons qu’une quarantaine de municipalités tiendront des actions de sensibilisation auprès de la population, ce week-end, afin de susciter la réflexion sur la réalité de l’itinérance.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires