Une île gonflable remplie d’obstacles en vedette à la Fête de l’eau

Par Pierre-Olivier Girard
Une île gonflable remplie d’obstacles en vedette à la Fête de l’eau
Des jeux gonflables sur l'eau similiaires à ceux sur cette photo feront bien des heureux lors de la prochaine Fête de l'eau de Magog. (Photo : d'archives - Depositphoto/Dmitri Maruta)

MAGOG.  Un parcours de jeux gonflables à l’apparence d’une île flottante sera aménagé sur le lac Memphrémagog le 13 août prochain à l’occasion de la Fête de l’eau.

Cette attraction risque assurément de voler la vedette lors de cette journée d’activités consacrée aux familles, qui animera la plage des Cantons de 10 h à 18 h. Le parcours flottant d’une dimension d’environ 20 mètres par 30 mètres sera composé d’obstacles sous forme de glissades et de sauts. 

«Il y aura de la surveillance, mais c’est un jeu qui s’adresse aux enfants âgés environ de 8 ans et plus et qui savent, évidemment, nager. Ça va ressembler à un parcours comme dans la populaire émission «Wipe Out». Il y aura même un trampoline pour s’amuser et lâcher son fou», affirme l’un des organisateurs de la Corporation des événements de Magog, Thomas Daigneault-Desroches.

Des jeux gonflables seront installés un peu partout dans le parc. Certains resteront au sec, tandis que d’autres seront remplis d’eau ou de mousse. Bref, beau temps ou mauvais temps, Thomas Daigneault-Desroches prévient qu’il sera difficile de rester au sec lors de cette journée. «On recommande aux gens d’apporter leur maillot, car ils risquent fortement de se faire mouiller. La grande majorité des activités seront gratuites, mais il se pourrait que certaines soient payantes. Nous sommes encore à compléter la programmation.»

L’organisateur suggère d’ailleurs à ceux et celles qui sont intéressés de s’abonner à la page Facebook de la Corporation des événements de Magog, où sera publiée toute mise à jour en lien avec cette grande fête. 

«C’est notre quatrième événement de l’été après Spirituo, la Saint-Jean et la fête du Canada, qui ont tous été des succès. On peut dire que la Corpo est en feu et c’est en grande partie grâce à la population qui répond présente à chaque fois. Après deux années de pandémie, les gens ont vraiment envie de sortir et on en est bien heureux!», conclut celui qui siège au conseil d’administration de l’organisme. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires