Une figure marquante de l’éducation s’éteint à 83 ans

Par Patrick Trudeau
Une figure marquante de l’éducation s’éteint à 83 ans
De 1961 à 1994, Réal Gaudreau a occupé divers postes de le milieu de l'éducation en région. (Photo : gracieuseté)

DÉCÈS. Le monde de l’éducation en région a perdu l’une de ses figures marquantes des dernières décennies avec le décès de Réal Gaudreau, survenu le 13 septembre dernier à l’âge de 83 ans.

Pendant près de 35 ans – de 1961 à 1994 —, M. Gaudreau a occupé divers postes à l’enseignement et à la direction dans les écoles de Magog.

Il a notamment été enseignant puis directeur du Collège Saint-Patrice durant ses premières années, avant de terminer sa carrière comme directeur général de la Commission scolaire de Memphrémagog (maintenant le Centre de services scolaire des Sommets).

Retraité à 56 ans, il s’est ensuite impliqué bénévolement au sein du comité d’urbanisme de la Ville de Magog, afin d’inscrire de façon officielle des bâtiments sous la protection du patrimoine, dont des écoles. Il a également siégé au conseil d’administration de l’hôpital de La Providence (à Magog)

Selon sa famille, «sa force de caractère et sa détermination ont contribué à l’intégration du primaire et du secondaire à Magog, ce qui a occasionné l’abolition de la Commission scolaire de l’Estrie, un tournant dans le domaine de l’éducation d’ici. En rapatriant le niveau d’éducation secondaire, Magog est devenue une entité autonome offrant un service de proximité, et donc de meilleure qualité, à la communauté», peut-on lire dans un texte publié en sa mémoire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires