Un samedi complètement fou au Festival de bière Grande Coulée

Par Pierre-Olivier Girard
Un samedi complètement fou au Festival de bière Grande Coulée
Environ 8000 personnes ont pris part à la Grande Coulée pour la journée de samedi seulement. (Photo : gracieuseté - Les Anti-Stress de Monsieur Ménard)

DÉGUSTATIONS.  Pour sa première édition sans contrainte de capacité depuis 2019, le Festival de bière Grande Coulée a fait un retour des plus remarqués au Mont-Orford le week-end dernier, en signant un achaladage record d’environ 8000 personnes pour une seule journée lors du samedi.

Avec des conditions météo parfaites, et un dimanche qui s’annonçait sous la pluie, les festivaliers ont tous eu la bonne idée de se rendre sur le site le samedi. En six ans, les organisateurs n’avaient jamais vu autant de personnes réunies en même temps.

Heureusement, la foule a pu se disperser à différents endroits, dont au sommet de la montagne, ce qui a évité une attente démesurée pour déguster les produits de la vingtaine de microbrasseurs présents, selon l’un des responsables du festival, Patrick Samson. «Malgré cette foule record, la circulation était quand même fluide dans l’ensemble. Mais plusieurs microbrasseries et camions de rue ont sous-estimé leur stock, si bien qu’ils ont dû aller se réapprovisionner au cours de la journée!»

Les organisateurs ont aussi été pris de court, à leur tour, en testant une nouveauté qui s’est avérée beaucoup plus populaire que prévu. En collaboration avec les franchises Tite Frette, trois stations de dégustation avaient été aménagées pour les randonneurs empruntant la 4 km. «On ne savait pas à quoi s’attendre. Au final, la plupart des gens qui montaient en remontée mécanique sont redescendus par la 4 km. Il a fallu faire plusieurs aller-retour qui n’étaient pas prévus pour ne pas manquer de bière sur le parcours.»

«On est vraiment content, car ce concept, on voulait le faire depuis le jour 1 de la Grande Coulée, enchaîne Patrick Samson. Ça nous prouve qu’il faut continuer à exploiter davantage la montagne. Les gens ont envie de se promener et pour nous, ça permet de décongestionner le site principal.»

En ce qui concerne le vendredi soir, La Grande Coulée est contente d’avoir osé offrir sa scène à un style musical moins habituel, avec le groupe de rock québécois Groovy Aardvark. «C’est la première fois qu’on voyait du monde danser de la sorte devant le stage, même s’il faisait 8 degrés! Ça brassait un peu, mais toujours de façon hyper sympathique!», précise-t-il.

Notons que le dimanche, qui s’est déroulé sous la pluie battante, seuls quelques «vrais» amateurs ont osé s’aventurer sur le site pour cette sixième édition.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires