Un couple opère un bar laitier zéro déchet

Par Pierre-Olivier Girard
Un couple opère un bar laitier zéro déchet
Lucie Blanchard et son conjoint Roger Arbour sont les propriétaires de l'entreprise récréotouristique La Bouffée d'Air.  (Photo : gracieuseté)

CANTON DE POTTON.  Un petit bar laitier au Canton de Potton réussit à faire le bonheur de sa clientèle tout en limitant son impact environnemental, en offrant un menu qui ne génère aucun déchets. 

Ce bar laitier est géré par La Bouffée d’Air, une entreprise récréotouristique qui est basée au parc sportif Missisquoi Nord (secteur André Gagnon) depuis environ cinq ans. Quand les propriétaires Lucie Blanchard et son conjoint Roger Arbour ont voulu ajouter un volet «bar laitier» à leur offre en 2021, leur seule condition était de devoir le faire dans un souci environnemental en trouvant une alternative aux modèles traditionnels. «Quand tu vas dans une crèmerie, c’est assez incroyable le nombre de déchets qui se retrouvent aux poubelles ou encore au recyclage. Que ce soit pour un sundae ou une slush, le plaisir dure à peine 15 minutes et ensuite, tous les contenants finissent par être jetés. Pour nous, on ne l’aurait pas fait si c’était pour se retrouver avec autant de déchets», explique Lucie Blanchard.

Après avoir regardé l’option «trop dispendieuse» d’utiliser des contenants 100% compostables, le couple a opté pour de la vaisselle réutilisable pour les sundaes et les smoothies par exemple, qui sont d’ailleurs faits d’ingrédients (bleuets, miel, camerise, etc.) achetés chez des producteurs locaux. «Le principe est simple. On demande une consigne de deux dollars qui est gardée lors de l’achat et qui est remise aux clients qui nous ramènent leur récipient. On a même trouvé des pailles qui sont réutilisables. Pour nous, au final, ça revient moins coûteux en termes d’argent, mais ça demande plus de temps de travail. À la fin de la journée, il faut prévoir d’une à deux heures pour tout nettoyer.»

Cet effort du zéro déchet s’applique également sur les serviettes à table, qui sont utilisées en grande quantité par les mangeurs de crème glacée. Comme solution, La Bouffée d’Air fournit des débarbouillettes humides, qui sont également lavées après chaque utilisation. «Les clients trouvent ça drôle, mais il n’y a aucune réticence. Au contraire, les gens trouvent que c’est une bonne idée et nous félicitent. Au final, le seul déchet qui se retrouve dans une poubelle identifiée pour les déchets compostables est le papier que nous utilisons pour envelopper le cornet avant de le donner au client.»

Mme Blanchard n’était pas en mesure d’affirmer si d’autres bars laitiers dans la région et même au Québec peuvent se vanter d’être zéro déchet. Toutefois, elle reconnaît que son modèle pourrait être difficilement applicable dans des crèmeries à grand volume. «Sans doute que les crèmeries où il y a de longues files d’attente, ce serait trop demandant comme charge de travail. En même temps, je pense qu’on est rendu là en 2022 et que chacun a un rôle à jouer pour protéger notre environnement et réduire la gaspillage», conclut la femme d’affaires. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires