Un coup de pouce pour des projets destinés aux aînés

Par Patrick Trudeau
Un coup de pouce pour des projets destinés aux aînés
La députée et ministre Pascale Saint-Onge estime que les projets financés font une réelle différence dans la vie des aînés.   (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

AIDE FINANCIÈRE. Une douzaine d’organismes du comté de Brome-Missisquoi se partageront un montant de 220 000 $ en provenance du gouvernement fédéral afin de soutenir des projets qui visent à améliorer les conditions de vie des personnes âgées.

Ces subventions sont offertes dans le cadre du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA) et ont été dévoilées le 15 juillet à Magog par la ministre et députée fédérale de Brome-Missisquoi, Pascale Saint-Onge.

Parmi les récipiendaires, on retrouve le CAB de la Missisquoi-Nord (Potton) et le Hameau des cultures (Magog), qui bénéficieront chacun d’une somme de 25 000 $. 

Le CAB remplacera notamment les portes et fenêtres et procédera à l’isolation de ses locaux, afin de rendre l’endroit plus confortable pour la clientèle.

De son côté, le Hameau des cultures pourra augmenter son offre de services envers les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. « Il faudra aussi penser éventuellement à un local plus grand », soutient sa présidente Paule Royer.

« Au début, nous avions 25 participants à nos activités, mais maintenant, on en accueille 90. Lors de notre dernier dîner communautaire, nous avons même dû installer des tables à l’extérieur », explique celle dont l’organisme est situé au palier inférieur des Galeries Orford.

Également bénéficiaire du PNHA, le Village de Stukely-Sud recevra pour sa part une somme de 16 698 $, qui servira entre autres à l’installation d’un jeu de pétanque, de trois balançoires et de 12 nichoirs. Ces aménagements permettront aux aînés de profiter d’activités extérieures.

Se faisant la porte-voix de sa collègue Kamal Khera (ministre des aînés du Canada), la députée Pascale Saint-Onge a rappelé que le PNHA financera plus de 3000 projets communautaires à travers le pays et qu’il totalise plus de 61 millions $ en investissements.

« Tous ces projets font une réelle différence dans la vie de nos aînés. Et ça touche beaucoup de gens, puisqu’on compte environ 25 % de personnes âgées au sein de Brome-Missisquoi », a laissé entendre Mme Saint-Onge.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
18 jours

Un beau coup de pouce, merci pour nos aînés si délaissés ! Nos aînés sont trop souvent laissés pour compte, par indifférence ou par préjugés, rejetés par la société qui les oublie comme de vieilles choses qui ne servent plus et qui encombrent, qui oublie le respect et la gratitude qu’on leur doit.