Stationnement des véhicules commerciaux: Magog opte pour un compromis

Par Pierre-Olivier Girard
Stationnement des véhicules commerciaux: Magog opte pour un compromis
Pour accommoder notamment les remorqueurs, la Ville de Magog autorisera le stationnement d'un seul véhicule commercial dans un secteur résidentiel. (Photo : gracieuseté)

RÈGLEMENT. La Ville de Magog entend modifier son règlement sur le stationnement des véhicules commerciaux pour permettre à ceux-ci de se garer dans un quartier résidentiel.

Ce compromis vise principalement à accommoder certains remorqueurs, dont ceux de Remorquage Orford. Ces derniers ont interpellé les élus, le 1er avril dernier, après avoir reçu un avis d’infraction de la Municipalité. Des voisins du secteur Southière s’étaient plaints du va-et-vient de ces véhicules lourds, alors que les remorqueurs effectuaient des gardes de nuit et de week-end à leur maison, plutôt qu’à leur commerce (voir autre texte).

Après de longues discussions à huis clos avec le conseil municipal, la mairesse Vicki-May Hamm a fait savoir, lundi soir, que le règlement en question sera modifié.

L’objectif est de permettre à ces camions, considérés comme des véhicules d’urgence, de répondre dans les meilleurs délais. «Dans le cas de la première plainte, il pouvait y avoir jusqu’à trois remorqueuses sur le même lot, ce qui causait beaucoup de nuisance pour les voisins. Ce qu’on propose, c’est de permettre un seul véhicule maximum sous certaines conditions, comme désactiver l’appareil de recul et ne pas utiliser les gyrophares», explique la mairesse Hamm.

D’ici l’entrée en vigueur des modifications réglementaires, la Ville de Magog exercera une forme de tolérance. La première magistrate prévient toutefois que les inspecteurs interviendront en cas de non-respect de ces nouvelles conditions. «Ce n’est pas un dossier simple. Mais à la base, c’est d’apprendre à cohabiter et d’être respectueux», conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires