Projet de 16 M$ sur la glace au centre-ville de Magog

Par Dany Jacques
Projet de 16 M$ sur la glace au centre-ville de Magog
C’est la compagnie Îlot innovations & cies qui souhaite ériger ce bâtiment à vocation résidentielle et commerciale sur l’actuel stationnement situé entre l’îlot du Quai et le magasin de sports Giant (rue Principale Ouest). (Photo : gracieuseté)

IMMOBILIER. Un projet commercial et résidentiel de 16 M$ est sur la glace depuis l’imposition d’un moratoire temporaire sur la construction de bâtiments sur deux terrains vacants du centre-ville de Magog.

La compagnie Îlot innovations & cies souhaite ériger un bâtiment mixte sur l’actuel stationnement situé entre l’îlot du Quai et le magasin de sports Giant (rue Principale Ouest). Le projet comprend des espaces commerciaux au rez-de-chaussée et des appartements accessibles et écoénergétiques aux étages. Les condos seraient vendus ou offerts en location longue durée, donc pas disponibles au réseau de location comme Airbnb.

Un stationnement intérieur de 110 cases et des stationnements pour vélo sont déjà sur la table à dessin. Ces espaces seraient offerts aux usagers de ce bâtiment et ceux des voisins.

Ce projet vise une certification LEED, qui favorise les pratiques écologiques qui surpassent les normes de construction habituelles. À Magog, seuls les bâtiments de LAMRAC et de la Sûreté du Québec respectent ces normes.

Les promoteurs croyaient pouvoir construire dès ce printemps. L’entrepreneur général était sur le point d’être engagé. Des locataires étaient confirmés. Ne restaient qu’une dérogation mineure sur la hauteur de l’édifice à obtenir auprès du conseil municipal pour autoriser le projet.

Le vice-président de l’entreprise Îlot innovations & cies, Frédéric Côté, est à la fois déçu et optimiste. «C’est décevant car nous étions prêts, s’attriste-t-il. Mais que Magog se dote d’une vision claire et adaptée aux enjeux modernes et respectueux du développement moderne est une bonne nouvelle.»

Il assure qu’il participera aux consultations sur l’avenir de la Ville, telles qu’annoncées au conseil municipal du 6 décembre. «Il est primordial d’avoir un centre-ville attractif et adapté aux besoins de la population, spécifie-t-il. À terme, souhaitons que cette exercice permettra de traduire la vision d’avenir dans un encadrement cohérent tenant compte de la dynamique urbaine actuelle.»

Il réclame cependant un échéancier précis pour mieux planifier les travaux et l’embauche d’un entrepreneur général, surtout qu’il craint déjà un report d’un an sur la date de construction.

Le projet porte le nom de Ralph. Il s’agit d’un clin d’œil au fondateur de la ville de Magog, Ralph Merry. La Maison Merry, qui abrite un musée, est située à deux pas.

Les actionnaires de la compagnie Îlot innovations & cies sont Alan Kezber, Frédéric Côté, ainsi que Dominic et Guy Lamarre. Ils sont aussi les propriétaires des îlots du Quai et Tourigny

Au moment d’écrire ces lignes, on n’avait pu parler au promoteur William Belval qui a également vu un projet stoppé sur son terrain vacant situé à l’angle des rues Merry et Principale Ouest.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claire Garon
Claire Garon
6 mois

Sans être certifiés LEED,il est vrai qu’à Magog le Centre d’interprétation du Marais de la Rivière aux Cerises et le poste de la Sûreté du Québec été ont été conçus selon des principes LEED. Mais il ne faudrait pas oublier l’édifice de la Commission scolaire Eastern Towships de Magog, remarquable conversion d’un ancien édifice industriel.

Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
6 mois

Un beau bravo à cette nouvelle Mairie qui prend à cœur de nous créer un aménagement urbain plus harmonieux et plus respectueux de notre précieux héritage magogois. L’aménagement de notre centre-ville est sous la pression constante des promoteurs qui lorgnent par-dessus la clôture notre mobilier urbain, peu soucieux de notre histoire, de notre personnalité et de notre patrimoine, avides qu’ils sont de profits faciles aux dépens des citoyens et citoyennes.
Merci au nouveau Conseil de ville de prendre les choses en main, après toutes ces années désastreuses d’incurie quant à la qualité de vie de notre ville. Il est essentiel de préserver le cachet particulier de notre ville de Magog et de préserver son intégrité.