Près de 200 papillons prennent vie sous les yeux des élèves

Par Patrick Trudeau
Près de 200 papillons prennent vie sous les yeux des élèves
Les élèves de Sainte-Marguerite ont conclu le projet papillon le 21 septembre dernier, en libérant les insectes dans la nature. (Photo : gracieuseté - école Sainte-Marguerite)

ENVOL. Les enseignants de l’école primaire Sainte-Marguerite de Magog ont pris en exemple le cycle de vie d’un papillon pour illustrer la récente rentrée scolaire, après deux années de restrictions liées à la pandémie.

Et quoi de mieux que d’observer de véritables chenilles se transformer en papillons pour bien comprendre le thème de cette année, « Je prends mon envol », qui coïncide avec le retour de nombreuses activités.

« Les deux dernières années ont été difficiles pour le monde de l’éducation et nous nous sentions comme une chenille dans une chrysalide, avec toutes les mesures sanitaires. Nous avons donc fait l’achat de 192 chenilles (12 par classe) et nous avons installé des volières dans toutes les classes, afin de les regarder se développer », explique l’enseignant Mario Schinck.

Au fil des premières journées d’école, les élèves ont ainsi pu observer quotidiennement les transformations des chenilles, jusqu’à ce qu’elles deviennent officiellement des papillons Belle-Dame (ou Vanesse des chardons).

Les insectes ont ensuite été libérés dans la nature lors d’une cérémonie dans la cour d’école, le 21 septembre dernier, laissant derrière eux de nombreux apprentissages à des centaines d’élèves.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires