Pétition de 1000 noms pour valoriser l’ex-Dominion textile

Par Dany Jacques
Pétition de 1000 noms pour valoriser l’ex-Dominion textile
Le Collectif du quartier des Tisserands réclame une valorisation urgente de l’ancienne Dominion Textile avant que le complexe industriel ne subisse de trop lourdes dégradations irréversibles. (Photo : Photo Le Reflet du Lac/Archives - Dany Jacques)

PATRIMOINE. Le Collectif du quartier des Tisserands a déposé une pétition signée par 1077 personnes lors de la séance publique du conseil municipal de Magog, le 15 avril dernier.

La porte-parole du regroupement, Louise Gagné, rappelle que l’achat de ce vaste complexe industriel par la Ville figure parmi les demandes formulées.

S’ajoutent une consultation citoyenne sur l’avenir du quartier des Tisserands ainsi que des mesures concrètes, «rapides et urgentes» pour protéger l’ancienne usine des risques de vandalisme, d’incendie et de destruction.

Les signataires souhaitent également que la Ville entreprenne des démarches pour que le complexe textile soit déclaré «Site patrimonial québécois» comme Parcs Canada l’a déclaré «Lieu historique national» en 1989.

Le Collectif du quartier des Tisserands espère une valorisation avant que les «tergiversations provoquent une dégradation du bâtiment».

Mme Gagné mentionne que la pétition demeure disponible pour les citoyens de Magog, mais aussi de l’Estrie, du Québec, du Canada et même de l’étranger, qui souhaitent la sauvegarde de ce site industriel jugé majeur par le regroupement.

Un rêve partagé

À son tour de table, la mairesse Vicki-May Hamm a fait savoir que cette démarche citoyenne va dans le même sens que celle déjà entamée par la Municipalité. «On a le même rêve de voir ce lieu converti, a-t-elle dit, en s’adressant au Collectif. C’est un projet sur lequel on travaille fort depuis plusieurs années. Peut-être que les moyens d’y arriver vont différer un peu, mais on a le même objectif.»

Pour sa part, le conseiller et ancien travailleur de l’usine de textile, Yvon Lamontagne, s’est dit contre l’idée que la Ville achète cette propriété désaffectée, «surtout avec tout l’argent à mettre dans les infrastructures».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Normand Gregoire
Normand Gregoire
3 années

»»»»***** EXCUSEZ-MOI,,, mais si vous regardez tous les projets qui sont en marchent et qui ne bougent pas, on a le temps de mourrir trois fois avant de voir une seconde vocation a notre usine qui a fait vivre MAGOG ….j’ai travailler dans cette usine ((( 43 ans et demie ))) ALORS c’est comme a L’URGENCE il faut etre tres tres patients merci…. ***NORM*****««««