Pavillon communautaire à Orford: un projet revu dans son entièreté et repoussé à 2025

Par Dany Jacques
Pavillon communautaire à Orford: un projet revu dans son entièreté et repoussé à 2025
Le futur pavillon communautaire ne sera pas érigé au parc de la Rivière-aux-Cerises ni près de la petite maison blanche. (Photo : gracieuseté/Archives - Denis Tremblay )

AFFAIRES MUNICIPALES. Le conseil municipal du Canton d’Orford met une croix sur le projet actuel du pavillon communautaire afin de présenter une nouvelle mouture d’ici quelques années.

La mairesse Marie Boivin assure que les élus garderont ce projet en vie, même si la prochaine facture risque de coûter plus cher que le montant de 1,7 million de dollars initialement estimé. «Nous sommes un peu déçus, mais on va revenir avec une proposition plus alléchante, plus adaptée, et qui répond davantage au besoin de la population», mentionne-t-elle.

L’ouverture d’un nouveau bâtiment sera évidemment repoussée à une date ultérieure. On parle d’une mise en chantier possible en 2025. Les élus travaillaient sur le précédent dossier depuis deux ans sans réellement trouver de terrain d’entente entre eux.

Adoptée en décembre dernier, une résolution du conseil ciblait des données d’analyses ayant évolué, de coûts de construction à la hausse et un règlement d’emprunt maintenant insuffisant pour justifier sa décision.

Beaucoup d’éléments se retrouvent sur la table à dessin, mais on sait d’ores et déjà que le futur bâtiment ne sera pas érigé au parc de la Rivière-aux-Cerises ni près de la petite maison blanche. La mairesse assure que le futur pavillon sera construit au cœur villageois, car d’autres options demeurent sur la table.

La mairesse garde plusieurs possibilités dans son jeu. Le jumelage du pavillon communautaire à un hôtel de ville possiblement revampé ou au futur centre de la petite enfance (CPE) seront analysés. Le terrain municipal situé derrière le petit mail commercial (Canton Brasse et La Mie d’Orford), là où la garderie pourrait s’installer, figure aussi parmi les hypothèses d’emplacement.

Le futur pavillon pourrait avoir différentes vocations comme l’accueil de visiteurs, des espaces pour des organismes et pour mousser les activités culturelles locales.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lise Girouard
Lise Girouard
5 mois

Je Louerais bien la petite maison.