Owl’s Head se trouve actuellement au cœur d’un chantier historique

Par Dany Jacques
Owl’s Head se trouve actuellement au cœur d’un chantier historique
D'importants travaux sont en cours à Owl's Head.

AFFAIRES. La direction de Destination Owl’s Head assure que la station de ski sera assurément prête à accueillir ses skieurs dès la mi-décembre, même si le chalet de ski est actuellement au cœur d’une importante métamorphose. Une visite de chantier réalisée jeudi dernier (11 octobre) a permis de constater l’évolution des travaux effectués grâce à un investissement d’environ 20 millions de dollars jusqu’à maintenant, selon la direction. Le chalet de ski, à lui seul, bénéficie actuellement d’une importante cure de rajeunissement d’environ 5 M$. Le directeur du développement immobilier et villégiature à Destination Owl’s Head, Yannick Beaupertuis, promet que le chalet de ski sera méconnaissable. «On garde la même superficie, mais l’intérieur sera complètement revampé et modernisé. Ce sera également plus fonctionnel pour les skieurs, surtout avec un nouveau débarcadère», détaille-t-il. À l’étage, s’ajoutent une dizaine de suites pour l’hébergement des visiteurs. Elles remplaceront quelques chambres jugées désuètes par la direction. Outre la transformation actuelle du chalet, les autres travaux presque complétés consistaient notamment à améliorer la qualité et la sécurité de quelques pistes. S’ajoute le retrait de la quasi-totalité du système d’enneigement artificiel. Selon M. Beaupertuis, il a été remplacé par une vingtaine de kilomètres de tuyauterie qui couvrira une plus grande surface skiable dans un temps plus rapide. Quant aux remontées mécaniques, elles n’ont pas été changées, mais elles ont été reconstruites avec des pièces neuves, assure la direction d’Owl’s Head. «Un jour, on en aura des nouvelles, mais ce n’est pas tout de suite», explique M. Beaupertuis. Un hôtel de 50 chambres d’ici 18 mois La prochaine étape à court terme consiste à la construction d’un hôtel de 50 chambres à proximité du chalet de ski. Cet établissement pourrait accueillir ses premiers clients dès l’hiver 2020. Par ailleurs, les amateurs de vélo de montagne sillonneront de nouveaux sentiers dès le printemps prochain sur un réseau de 45 km. Le plan d’investissement total de plus de 150 M$ demeure sur la table pour les prochaines années. Ces sommes devraient se traduire par la construction d’un hôtel 4 ou 5 étoiles près du lac Memphrémagog, l’aménagement d’une section de loisirs sur les rives du lac pour la pratique d’activités nautiques (natation, voile, bateau électrique, spa), etc. Dans cinq ou dix ans, Yannick Beaupertuis voit Owl’s Head devenir une toute nouvelle montagne de qualité, tout en conservant son cachet. «Ce sera comme si vous étiez dans un centre de villégiature intégré érigé au cœur d’un parc national», image-t-il. Pour ce faire, les profits de l’immobilier serviront à financer tous ces projets, car les actuelles 120 000 journées-ski par année ne suffisent pas. «Notre objectif est d’atteindre d’ici 10 ans les 250 000 journées-ski. Même en doublant notre fréquentation, le domaine skiable demeurera accessible et conservera son cachet», assure-t-il.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires