Mairie de Magog: Nathalie Pelletier démarre sa campagne avec une tournée estivale

Par Dany Jacques
Mairie de Magog: Nathalie Pelletier démarre sa campagne avec une tournée estivale
Nathalie Pelletier (Photo : Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard)

POLITIQUE. La candidate à la mairie de Magog, Nathalie Pelletier, amorce sa campagne électorale avec une tournée estivale, dont l’objectif est d’aller à la rencontre des citoyens.

Cette conseillère municipale depuis 12 ans invite les gens, les organismes, les groupes et les entreprises à la contacter pour échanger et partager leurs préoccupations. «Ces rencontres me permettront de bonifier mon programme électoral, qui sera dévoilé en septembre prochain», indique-t-elle.

Elle annonce tout de même les trois bases de sa plateforme, qui tournera autour d’un environnement sain, d’un développement économique cohérent et d’un leadership rassembleur. «Je miserai davantage sur la participation citoyenne en ajoutant notamment des tables de discussions», ajoute-t-elle.

Sur son site web, on apprend qu’elle envisage un «développement harmonieux, équitable et durable». Elle favorisera aussi «la cohabitation de toutes les générations».

Elle propose une protection accrue des lacs et des milieux naturels, en plus d’accroître la plantation d’arbres, combattre les îlots de chaleur et bonifier la flotte de véhicules électriques.

Mme Pelletier s’engage à promouvoir davantage de mixité sociale dans les développements immobiliers, en y intégrant des offres de logements abordables et de première maison pour les jeunes familles.

Mme Pelletier amorce aussi sa campagne en dévoilant son slogan (Pour vous!) et son site web (www.pelletier2021.ca).

Elle affrontera Nathalie Bélanger à la mairie de Magog en novembre prochain. Mme Bélanger siège également au conseil municipal depuis 12 ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
1 année

On lui souhaite, à Nathalie Pelletier, (attention, pas Nathalie Bélanger, trop proche de la mairesse actuelle) la meilleure des chances et le vent dans les voiles!

Nous avons besoin d’un vent de renouveau à la Ville de Magog après un bilan désastreux de trois mandats de la mairesse actuelle, sans vision, qui a gouverné à courte vue et au bout de son nez, laissant la ville dans un état exsangue, moins belle et plus pauvre qu’avant.

Avec cette mairesse sortante, Magog a perdu énormément de son cachet, de son identité historique et a abîmé beaucoup de sa beauté de ville de villégiature près d’un des plus beaux lacs du pays et d’une montagne mythique.

Ces beautés qui nous sont chers méritent mieux, ils méritent engagement et protection. Déjà, elles suscitent beaucoup de convoitises d’intérêts privés, indifférents à la marque et au statut spécial du territoire inestimable de notre municipalité de Magog. Dans les années qui viennent, la pression va s’accentuer sur les élus pour empiéter sur nos biens publics, ces bijoux qui font toute la richesse et la fierté de notre collectivité.

Le territoire est en pleine évolution au Québec et le boum immobilier peut faire des ravages dans des milieux sensibles. Il est essentiel de les protéger. Dans plusieurs régions, la perte du territoire au profit des développements privés est massive. Cela a un impact négatif sur l’environnement.

À l’heure où des familles généreuses de notre région donnent de leurs terres au Corridor appalachien ou comme les Côté qui offrent leur grand terrain pour des jardins communautaires, la Ville doit se mettre à la page pour assurer la biodiversité si essentielle en temps de post-pandémie, c’est très positif de garder notre environnement comme une priorité et de la considérer comme une ressource importante pour notre santé globale.

Il faut du renouveau à la Ville de Magog après un trop longtemps règne d’une mairesse à la politique fermée et opaque, à la gestion incohérente et mal avisée, portée à faire des dons en primeur au business et oubliant de se porter au secours de la détresse de la population de sa ville de Magog.

On a besoin d’une mairesse visionnaire, pas d’une gestionnaire à la petite semaine, sourde aux désirs de sa population et dédiée à ses seuls supporters.

Vivement un changement avec Nathalie Pelletier (attention : pas Nathalie Bélanger, beaucoup trop proche de l’administration actuelle et proposant du copier-coller et du pareil au même, les mêmes affaires encore.

Vive le renouveau avec Nathalie Pelletier!