Magog: les Chevaliers de Colomb s’engagent à remplacer la croix des «Quatre Fourches»

Par Dany Jacques
Magog: les Chevaliers de Colomb s’engagent à remplacer la croix des «Quatre Fourches»
Noël Lacasse, Monique Allard et Yvon Bélair invitent la population à donner généreusement afin de remettre en place une croix toute neuve et fidèle à celle d’origine, à l’angle de la rue Principale ouest et du chemin Southière. (Photo : Le Reflet du Lac – Dany Jacques)

COMMUNAUTAIRE. Les Chevaliers de Colomb de Magog ont décidé de prendre le taureau par les cornes pour remplacer la croix qui avait été érigée en 1938 à l’angle de la rue Principale ouest et du chemin Southière. Une intersection également connue sous le nom des «Quatre Fourches».

Cette organisation lance une campagne de financement, dont les profits serviront à payer pour le remplacement du socle et la reproduction de la croix d’origine. Une première estimation chiffrait les travaux à 25 000 $, mais les Chevaliers sont convaincus d’obtenir une soumission plus basse avec des entrepreneurs locaux. «On vise le maximum possible», lance le Grand Chevalier Yvon Bélair.

Ce dernier insiste sur l’importance de maintenir les traditions en place, tout en spécifiant que cette croix va au-delà des signes religieux. «Elle fait partie du patrimoine et de notre histoire, précise M. Bélair. Nous avons un devoir de mémoire pour qu’on se souvienne que d’autres gens ont réalisé de grands gestes pour la communauté.»

Cette croix fut érigée en 1938 par les Chevaliers de Carillon, un organisme fondé par Mgr Lepailleur de Montréal. Magog a rejoint les rangs de cette organisation en fondant son propre conseil en 1936. Le premier Grand Chevalier était le docteur Albert Guertin.

Elle a été construite pour immortaliser cette confrérie et perpétuer la tradition française en Estrie. Les Carillons ont d’ailleurs été fondés dans un contexte du renouveau du nationalisme canadien français et pour défendre les intérêts nationaux et religieux de cette nation. Il ne faut pas confondre Chevaliers de Carillon et Chevaliers de Colomb, deux organismes différents.

Aujourd’hui jugée dangereuse en raison de sa vétusté, la croix a été temporairement remplacée par une plus petite.

Information supplémentaire et dons au 819 345-7304.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires