Magog: le Groupe Custeau devient propriétaire de l’ex-CS Brooks

Par Dany Jacques
Magog: le Groupe Custeau devient propriétaire de l’ex-CS Brooks
Le Groupe Custeau injecte 2 M$ pour acquérir l’ancienne CS Brooks de Magog. (Photo : Le Reflet du Lac/Archives – Dany Jacques)

AFFAIRES. Une importante transaction immobilière a été effectuée le 1er décembre dernier à Magog alors que le Groupe Custeau a acquis l’ancienne CS Brooks.

L’immense propriété appartenait depuis quelques années à l’homme d’affaires Roger Marcoux. Cette section, qui abritait également jadis l’ancienne Dominion Textile, est située vers l’est en direction du pont Mgr Vel.

Le Groupe Custeau est une entreprise basée à Sherbrooke ayant de multiples projets commerciaux et résidentiels en Estrie. Il vient notamment de compléter la construction d’un bâtiment sur la rue Principale Ouest à Magog. L’entreprise pilote aussi quelques projets immobiliers dans le secteur de la rue Bruant-des-Marais.

Son président Charles Custeau confirme la transaction après une année de négociation. L’entreprise avait toutefois un intérêt sur cette vaste propriété depuis quelques années. «Ce site nous intéresse beaucoup, insiste-t-il. Notre projet de conversion reste à être défini, mais je vous assure que nous ne prônerons pas le statu quo. Nous réalisons rapidement quelques petits travaux pour sécuriser les lieux, mais le plein potentiel de ce lieu est à peaufiner d’ici quelques années avec la collaboration de la Ville de Magog.»

Fort de quelques conversions de bâtiments industriels à Sherbrooke, le Goupe Custeau entend utiliser son expertise en la matière pour stimuler le développement du quartier des Tisserands.

 

UNE TRANSACTION DE 2 M$

Le coût de la transaction s’élève à 2 millions de dollars, selon le Registre foncier du Québec. Le terrain a plus d’un million de pieds carrés et une bâtisse d’environ 750 000 pieds carrés.

En plus d’avoir déjà servi à des fins d’entreposage de bateaux, l’endroit abrite notamment quelques commerces, dont le manufacturier d’oreillers Soft Tex et Springs Canada. L’évaluation municipale totale de l’ancienne CS Brooks était estimée à plus de 1,2 M$ en 2019.

Rappelons que l’autre partie du complexe industriel, soit l’ancienne usine de filature Difco, est la propriété d’Anahid Hospitality Management. La compagnie planche sur un premier projet de construction, elle qui a effectué d’importants travaux de démolition depuis un an. Le projet, qui verrait le jour près du barrage, consisterait à la construction d’un bâtiment d’environ 50 000 pieds carrés, répartis sur quatre étages.

La Ville de Magog a d’ailleurs approuvé les plans d’implantation et d’intégration architecturale pour l’ancienne Difco au début octobre. Toutefois, quelques changements devaient être apportés avant que la Municipalité accorde le permis de construction pour réaliser cette première phase de valorisation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires