Magog invite ses citoyens à participer au Défi pissenlit

Par Patrick Trudeau
Magog invite ses citoyens à participer au Défi pissenlit
Laisser pousser son gazon (et ses pissenlits) durant le mois de mai favorise le travail des insectes pollinisateurs. (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

GAZON. À l’instar de plusieurs autres municipalités, la Ville de Magog invite ses citoyens à laisser pousser leur gazon durant tout le mois de mai afin de favoriser le travail des insectes pollinisateurs.

Intitulée Défi pissenlit, cette initiative consiste à retarder le plus possible sa première tonte de gazon – idéalement jusqu’au début de juin – dans le but de permettre aux pissenlits et différentes plantes sauvages de pousser plus librement.

Les abeilles auront ainsi une source de nourriture plus abondante et pourront effectuer leur travail pollinisateur plus efficacement.

Initiée il y a quelques années, cette pratique gagne de plus en plus d’adeptes à travers le Québec.

La Ville de Magog indique pour sa part qu’elle entretiendra uniquement ses terrains sportifs durant le mois de mai, afin d’appuyer ce mouvement de sauvegarde des abeilles.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires