Magog ferme sa caserne du lac Lovering

Par Dany Jacques
Magog ferme sa caserne du lac Lovering
La fermeture de la caserne 3 au lac Lovering pourrait influencer le coût des assurances de 0 $ à 881 $. (Photo : gracieuseté – Ville de Magog)

SÉCURITÉ. La caserne incendie numéro 3 de la rue Morin à Magog (lac Lovering) est fermée depuis le 20 avril dernier.

Les élus magogois assurent que l’impact sera nul sur le niveau de service en sécurité incendie et sur les temps de réponse. La Ville épargnera entre 1 M$ et 3 M$, qui auraient été nécessaires pour rénover et mettre aux normes ce bâtiment. Pour le rendre fonctionnel, il aurait également fallu acheter une autopompe et implanter une garde externe avec du personnel sur place (1 lieutenant et 3 pompiers).

Lors d’une vidéo présentée à la séance du conseil du 19 avril, le directeur du Service de sécurité incendie de Magog, Sylvain Arteau, a insisté sur l’absence d’impact sur la population du secteur du lac Lovering.

Dans son explication, il cite notamment l’exemple de la création d’une équipe de 36 pompiers à temps plein, en 2017, en remplacement d’un personnel à temps partiel. Selon lui, les deux équipes réparties aux casernes des rues Sherbrooke et Lévesque sont en mesure d’intervenir en tout temps partout sur le territoire. Il assure que son équipe maintient la même force de frappe et de temps de réponse prescrits au Schéma de couverture de risque en sécurité incendie.

«Une évaluation réalisée en 2018 par le ministère de la Sécurité publique confirme que notre service respecte ses engagements», spécifie M. Arteau.

La Ville rappelle que le poste incendie 3 n’était utilisé que dans un contexte de mesures d’urgence depuis 2018.

Magasinez vos assurances

Malgré une faible augmentation globale des primes d’assurances, la Ville recommande aux propriétaires du secteur de magasiner leur couverture auprès de quelques compagnies pour éviter une hausse de la prime.

Une étude effectuée auprès de 11 entreprises différentes démontre que, pour une maison d’une valeur moyenne de 129 000 $ au lac Lovering, l’écart sur un contrat annuel varie de 0 $ à 881 $.

Les citoyens concernés sont invités à assister à une soirée d’information sur la plateforme Zoom, le mardi 4 mai, à 19 h. Il sera possible d’en apprendre davantage sur ce dossier, en plus de formuler des questions.

Inscription au ville.magog.qc.ca/poste-incendie3 ou au 819 843-3333, poste 336.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Allan Smith
Allan Smith
1 année

Votre raisonnement est erronné. L’étude démontrant que, pour une maison moyenne au lac Lovering, l’augmentation du coût annuel d’assurance est minimal ignore la hausse enorme pour des maisons le long du chemin de Georgeville de la sortie de la ville jusqu’au chemin de l’Est. Ces citoyens, qui sont de loin les plus grands contribuables au taxe municipal, payeront encore plus cher leurs assurance pour une baisse de protection contre l’incendie, D’ailleurs l’augmentation du nombre des maisons autour de Lac Lovering aussi exige un meilleur service de protection. Je suis inconditionnellement contre cette fermeture.

Carl Bang
Carl Bang
1 année

The closing of the fire station does not make sense. The safety of Magogs citizens that live on the outskirts of Magog centre ie 20 -30 minutes and in range of the fire station in question, is greatly compromised. The risk of fire is greatly increased with the increase in response time. When considering the incremental cost of providing security in proportion to the tax base of those affected and number of citizens under question, the broader issues of good governance seem to have been ignored. ,