L’installation des compteurs d’eau est commencée à Magog

Par Pierre-Olivier Girard
L’installation des compteurs d’eau est commencée à Magog
L'installation des compteurs d'eau dans les industries et commerces se terminera d'ici la fin de l'année. (Photo : Depositphotos - jarih)

CONSOMMATION. L’installation des compteurs d’eau dans les industries, commerces et institutions (ICI) est commencée depuis la fin janvier sur le territoire de Magog. Toutefois, la tarification doit encore être déterminée par la Municipalité.

Environ 430 compteurs seront installés dans les bâtiments commerciaux et publics d’ici la fin de l’année. Une décision qui découle d’une obligation du gouvernement provincial, dans le cadre de la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable.

Toutefois, il reste encore un élément central à fixer, c’est-à-dire la tarification, qui relève du pouvoir de chaque Municipalité. À Magog, les fonctionnaires responsables du volet «budgétaire» de ce dossier devraient soumettre des propositions de tarifs aux élus vers le printemps prochain.

Le directeur de l’environnement et des travaux publics, Marco Prévost, rappelle toutefois que la facturation des ICI se fera de manière progressive et logique. «L’objectif n’est pas de renflouer les coffres de la Ville, mais bien d’utiliser cette méthode pour sensibiliser les gens à leur comportement. Encore aujourd’hui, des citoyens arrosent leur asphalte sans trop se soucier que ça coûte de l’argent faire cela. D’autres utilisent encore des réfrigérateurs refroidissant à l’eau et qui en consomment beaucoup. En voyant leur facture, on espère qu’ils apporteront des changements dans leur façon de faire», explique Marco Prévost.

À l’heure actuelle, impossible d’avoir un ordre de grandeur quant aux tarifs qui pourraient être chargés aux propriétaires de bâtiments concernés. «Non seulement le coût n’est pas connu, mais la façon de s’y prendre reste aussi à déterminer, ajoute-t-il. Il faut trouver la bonne façon pour donner l’information aux consommateurs d’eau afin qu’ils réduisent leur facture et, conséquemment, leur consommation, car c’est le but souhaité par la Ville.»

La prochaine étape consistera à déployer des compteurs d’eau dans le secteur résidentiel. En 2020, la Municipalité demandera la collaboration de 380 volontaires. Les données recueillis permettront à Magog d’avoir une meilleure idée de la consommation résidentielle, qui n’est basée que sur des estimations à l’heure actuelle.

Rappelons que les résidences ne seront pas tarifiées pour l’eau utilisées contrairement aux ICI.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires