L’hôpital de Magog aura son gestionnaire local

Par Dany Jacques
L’hôpital de Magog aura son gestionnaire local
Un coordonnateur aux opérations locales devrait entrer en poste en octobre à l'hôpital de Magog. (Photo : gracieuseté - Marco Bergeron)

SANTÉ. Réclamée depuis quelques années par les usagers, les employés et la classe politique, la présence d’un coordonnateur local à l’hôpital de Magog vient d’être confirmée par le CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Cette opération de décentralisation se traduira aussi par l’embauche d’un gestionnaire dans les hôpitaux de Granby, Cowansville, Asbestos et Lac-Mégantic.

Les cinq postes sont actuellement affichés dans les offres d’emplois en prévision d’une entrée en fonction en octobre. Une somme totale de 500 000 $ a été budgétée pour l’ensemble des emplois.

L’objectif consiste à ce que les coordonnateurs aux opérations locales travaillent en collaboration avec le personnel en place dans chaque établissement et avec la direction du CIUSSS.

Le Comité de vigie santé services sociaux Memphrémagog salue l’effort du CIUSSS

Rappelons que le Comité de vigie santé services sociaux Memphrémagog demandait la présence d’un gestionnaire à Magog depuis plusieurs années. Il plaidait pour cet ajout afin d’accélérer les prises de décision, tout en tenant compte des défis locaux.

Le comité de vigie entend suivre de près le travail qu’effectuera la personne affectée à cette coordination. Son président Jean-Guy Gingras souhaite que «les décisions opérationnelles et de dotation soient dorénavant prises selon les besoins exprimés par le personnel en place et le conseil local des médecins, dentistes et pharmaciens, tout en facilitant les échanges entre services».

Ce comité se réjouit également du fait que la personne retenue sera secondée «par un partenaire RH (ressources humaines) et d’un partenaire en performance», tel qu’indiqué dans l’ouverture du poste. «L’ajout de ces postes affectés au sein de l’hôpital de Magog signifie le retour à un niveau local de prises de décision touchant aussi bien le secteur hospitalier que les services offerts par le Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD), le Centre local de services communautaires (CLSC) et la future maison des aînés présentement en construction, ainsi que le maintien de contacts avec les organismes communautaires», applaudit M. Gingras par voie de communiqué.

M. Gingras invite maintenant le CIUSSS à faire un autre pas au niveau de son conseil d’administration, afin que ce dernier soit davantage représentatif des citoyens de l’Estrie et de la région de Magog. 

Il invite aussi le ministère de la Santé et des Services sociaux à reconnaître les Comités de vigie, qui se sont formés un peu partout à travers le Québec, comme des interlocuteurs représentatifs de leur milieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Suzanne Rivard
Suzanne Rivard
1 mois

Bravo Jean-Guy , ton entêtement et ta détermination à surmonter les obstacles de la bureaucratie ont permis cette belle réussite….nous te devons beaucoup.