Les paniers d’épicerie pour célibataires moins désirés à Magog

Par Pierre-Olivier Girard
Les paniers d’épicerie pour célibataires moins désirés à Magog
Depuis qu'une épicerie de Rouyn-Noranda a partagé cette photo sur les réseaux sociaux, les paniers pour célibataires sont devenus virales au Québec et même en Europe. (Photo : tirée de Facebook)

VIRALE. Même si un supermarché de la bannière IGA a fait grand bruit en mettant à la disposition de ses clients des paniers identifiés «célibataire», il est très improbable de les voir apparaître au IGA Extra Gazaille de Magog.

La propriétaire Annick Gazaille confirme que les paniers de l’amour resteront loin de ses allées. D’une part, elle s’interroge sur la pertinence, mais aussi sur l’intérêt de sa clientèle d’être étiquetée de la sorte. «Comme tout le monde, on a entendu parler de l’idée. Dans notre équipe, il n’y a pas eu l’effet «wow» qui nous inciterait à offrir la même chose. Ce n’est pas vraiment dans notre philosophie. On préfère respecter l’intimité de nos clients», soutient Anick Gazaille.

Pour ceux et celles à la recherche d’une âme sœur, la femme d’affaires reconnaît que l’épicerie peut s’avérer un endroit propice aux nouvelles rencontres. Toutefois, elle soutient qu’il existe bien d’autres façons de remarquer les personnes sur le libre marché. «La première chose est de regarder les mains, pour voir s’il y a une bague. En regardant le contenu du panier, on peut aussi avoir de bons indices. J’admets qu’un parent avec des enfants, il peut être plus difficile de le savoir. Mais avec un peu d’imagination, un petit accident de panier improvisé peut parfois donner des résultats inespérés!», raconte-t-elle, à la blague.

Au IGA de Rouyn-Noranda, les paniers pour célibataires ont connu un tel engouement que le patron a dû en ajouter rapidement à sa flotte. Son idée, qui a suscité plus de 17 000 réactions sur les réseaux sociaux, a trouvé écho jusqu’en Europe.

Au moment d’écrire ces lignes, on ne savait pas si d’autres commerces de la région prévoyaient se lancer dans ce type de magasinage.

Au IGA de Rouyn-Noranda, les paniers pour célibataires ont connu un tel engouement que le patron a dû en ajouter rapidement à sa flotte. (Photo tirée de Facebook)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires