Les MRC des Cantons-de-l’Est demandent un retour rapide en zone orange

Par Dany Jacques
Les MRC des Cantons-de-l’Est demandent un retour rapide en zone orange
Jacques Demers (Photo : Le Reflet du Lac/Archives - Patrick Trudeau)

COVID-19. Le préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers, réclame à son tour un retour à la zone orange le plus rapidement possible.

Il joint sa voix aux huit autres préfets de la vaste région des Cantons-de-l’Est et au maire de Sherbrooke. Ces élus ont partagé leurs préoccupations lors d’une rencontre, vendredi matin, avec le PDG du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Stéphane Tremblay, et le directeur de la Santé publique de l’Estrie, Alain Poirier.

M. Demers partage le même avis que ses collègues des MRC Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska, Patrick Melchior et Paul Sarrazin. Ces deux préfets ont vivement exprimé leur déception relativement au passage de toute l’Estrie en zone rouge, lundi dernier.

Le faible nombre de cas actifs, comparativement à d’autres régions en rouge au Québec ou en rouge foncé au Granit, explique ces pressions sur la Santé publique. Le nombre de personnes infectées est également à la baisse depuis quelques jours en Estrie.

Le nombre de personnes actuellement atteintes de la COVID-19 s’élevait à 177 au Granit (Lac-Mégantic), mais à 32 dans le Réseau local de services de Magog.

M. Demers rappelle l’importance de rouvrir les restaurants, les bars et les salles d’entraînement pour éviter des fermetures. «Il faut penser que les gens ont aussi un important besoin de socialiser en allant manger dans les restaurants, spécifie-t-il. Les étudiants ont aussi un réel besoin d’aller à l’école tous les jours, surtout en fin d’année.»

«Nous ne sommes pas des spécialistes de la santé, mais on tenait à partager la souffrance et l’inquiétude des citoyens, ajoute M. Demers. Mais on va comprendre les décisions de la Santé publique si le nombre de cas augmente.»

M. Demers, qui est également maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, rappelle l’importance de la vaccination pour vaincre la COVID-19.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
J. Lalancette
J. Lalancette
1 année

Encore un autre expert sans diplôme qui s’embarque avec les autres rameurs. J’en ai marre de la pandémie et de la contrainte du couvre-feu mais pour en finir une fois pour tout il faut payer le prix. Chaque fois que les mesures sont allégées on retombe dans la merde. Quand est-ce que la leçon va faire effet chez ces promoteurs du business avant tout?

steeve cloutier
steeve cloutier
1 année
Répondre à  J. Lalancette

Juste vous rappeler M. Lalancette que le seul spécialiste qui est présentement à la table des conférences de presse quotidienne du Legault show c’est le Dr Arruda et qu’il n’est pas écouté par les 2 autres clowns que sont Legault et Dubé (rappelez-vous qu’en enquête parlementaire il avait confirmé n’avoir JAMAIS demandé la fermeture des commerces, bars et restaurants). Et quel diplôme ont vos 2 grands gourous?? Ah oui, des diplômes de comptables. Gardez vous donc une petite gêne pour critiquer ceux qui se lèvent enfin debout pue arrêter la mascarade.

R.Gravel
R.Gravel
1 année

Je ne sais pas pourquoi le monde s’énerve mais selon santé canada et l’oms tant qu’il n’auras pas 75% de la population vacciner avec 1 dose et 20% avec 2 doses on vas rester en confinement. Donc les restos les gyms et surtout les bars vont rester fermé.Je crois qu’ils ont été assez clair.