Les coups de coeur de la mairesse d’Eastman

Par Dany Jacques
Les coups de coeur de la mairesse d’Eastman
La mairesse se déplace régulièrement en vélo dans le village d'Eastman. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

EASTMAN. La bonté des gens et la beauté des paysages font d’Eastman un endroit de prédilection pour vivre, aux dires de la mairesse Nathalie Lemaire.

La première magistrate y habite depuis 33 ans pour ces raisons. D’abord en visite chez des amis puis en location pour un an, elle décide de s’y installer de façon permanente avec son conjoint en 1989. «Ce fut comme un coup de coeur grâce à l’accueil et à l’ouverture des gens, en plus de pouvoir profiter des panoramas ainsi que des nombreuses activités culturelles et de plein air», résume Mme Lemaire.

Et trois décennies plus tard, le cachet de cette petite municipalité s’est amélioré avec de plus en plus de services commerciaux et des paysages intacts malgré la pression immobilière, assure-t-elle.

L’observation du Mont-Orford à partir de la halte routière du lac Orford ou du chemin du lac d’Argent est fortement conseillée par Mme Lemaire. Elle suggère aussi un petit détour vers le lac Parker ou les chemins de la Diligence, George-Bonnallie et de Mont-Bon-Plaisir pour admirer le paysage.

«Nous avons la plus belle vue du Mont-Orford»

Le parc J.-C. Marc-Aurèle représente l’un des trésors méconnus de la mairesse. Il s’agit d’un petit parc municipal en bordure du lac Parker, qui offre une vue splendide sur le Mont-Orford. Les usagers disposent de bancs, tables à pique-nique et toilette chimique durant l’été.

Le parc Missisquoi-Nord gagne également à être davantage connu, aux dires de l’élue eastmanoise. «Il s’agit d’une porte d’entrée pour découvrir quelques sentiers pédestres, dont un qui mène jusqu’au village de Saint-Étienne-de-Bolton, informe-t-elle. De plus, on peut s’y promener avec nos chiens.»

Elle adore également la richesse culturelle d’Eastman, grâce à sa bibliothèque, le Théâtre de La Marjolaine, les Correspondances d’Eastman et les activités culturelles proposées par la Municipalité. «Je suis d’ailleurs bénévole depuis 30 ans à la bibliothèque, un lieu qui n’existe pas dans tous les villages similaires aux nôtres.»

Elle ajoute le volet sportif et de plein air comme atouts offerts aux visiteurs et aux résidents. La piste cyclable de la Route verte et du Sentier transcanadien traverse la municipalité. Plusieurs options aussi pour la marche en forêt et en montagne grâce au parc Missisquoi-Nord et au parc national du Mont-Orford, situé à deux pas. Ce dernier est un lieu de prédilection l’hiver pour le ski de fond et le ski alpin.

Nathalie Lemaire énumère avec fierté, pour terminer, qu’Eastman est une communauté très active avec de nombreux commerces et restaurants, une pharmacie, une épicerie, une station-service, une coop santé, un centre de la petite enfance, une école primaire, un bureau de poste, une Caisse Desjardins, un club pour aînés, etc. Bref, de multiples raisons pour adopter cette petite localité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires