Les condos de North Hatley retournent sur la touche

Par Dany Jacques
Les condos de North Hatley retournent sur la touche
Le maire de North Hatley ne sait pas si le projet envisagé par le promoteur Richard Laliberté, comme ces plans déposés il y a quelques années, est hypothéqué à la suite de ce second moratoire. (Photo : gracieuseté)

ZONES INONDABLES. North Hatley se voit imposer un second moratoire en deux ans en ce qui concerne la construction de condos au cœur du village.

Québec a annoncé lundi qu’il reconduisait le moratoire adopté en 2017 dans toutes les zones inondables 0-20 ans au Québec. Le gouvernement interdit également toute construction dans les secteurs inondés en 2017 et 2019, qu’ils soient déjà identifiés zones inondables ou non.

Selon Alexandra Roy, du bureau du député d’Orford Gilles Bélanger, les zones cartographiées 0-20 ans de toutes les municipalités de la MRC de Memphrémagog sont concernées.

Dans le cas de North Hatley, elle rappelle qu’un plan de gestion avait été déposé par les élus de l’endroit pour modifier la cartographie. L’objectif était de déplacer cette zone inondable afin d’ériger le projet immobilier de Richard Laliberté.

«L’orientation de Québec met aussi un frein à tous les plans de gestion, comme celui de North Hatley. Tout est sur la glace tant et aussi longtemps qu’on ne recevra pas de cadre normatif», prévient Mme Roy.

Le maire de North Hatley, Micheal Page, est très déçu devant la tournure des événements. «On tourne presque en rond. Une première demande de modification a été bloquée par un moratoire, puis une seconde demande vient également d’être remise sur la glace. Ça va durer combien de temps?», peste-t-il.

Le premier magistrat répète que la Municipalité avait fait ses devoirs dans ce dossier après avoir consulté des spécialistes et cinq ministères différents avant de déposer son plan de gestion. «On a pris toutes les précautions nécessaires pour éviter de faire des réclamations au gouvernement. On pourrait même être citée en exemple partout au Québec», termine-t-il, impatient d’en savoir davantage sur cette décision de Québec.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires