Le sauna flottant au quai MacPherson franchit une seconde étape

Par Dany Jacques
Le sauna flottant au quai MacPherson franchit une seconde étape
. (Photo : (Photo gracieuseté))

AFFAIRES MUNICIPALES. Malgré une salle comble et un fort vent d’opposition, le conseil municipal de Magog a autorisé la seconde étape pour l’aménagement d’un sauna flottant au quai MacPherson, lundi soir. L’approbation finale pourrait se faire le 6 février.

Cette décision a été adoptée sur division lors d’une séance publique tenue à l’hôtel de ville. Cinq conseillers ont voté en faveur. Ce sont Jacques Laurendeau, Bertrand Bilodeau, Jean-François Rompré, Sébastien Bélair et Samuel Côté.

Les élus défavorables sont Josée Beaudoin, Nathalie Laporte et Jean-Noël Leduc.

Rappelons que ce même conseil avait également voté sur division pour que le sauna flottant aille de l’avant, le 21 novembre dernier.

Les promoteurs de l’entreprise Solstice Sauna, Frédérik Nissen et Ismaël Ulvik, franchissent un autre important pas. Il ne reste que la dernière étape du processus de modification réglementaire sur les usages conditionnels à compléter, ainsi que le bail à signer, avant de crier victoire.

Plusieurs opposants assistaient à la séance présentée à l’hôtel de ville de Magog. Forts d’une pétition numérique de plus de 1000 signataires, ils comptaient sur cette rencontre pour renverser la vapeur.

Plus de détails à venir.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lucie St-Jean
Lucie St-Jean
12 jours

Je trouve cet emplacement très déplacé pour devenir un endroit commercial. Il y a peu d’espaces communs pour les citoyens qui veulent en profiter. La majorité des espaces communs accueillent un grand nombre de touristes durant plusieurs mois et que cet espace commun devienne en plus un espace commercial est un grand questionnement sur comment la ville contribue au bien être de ses citoyens payeurs de taxes. Plusieurs autres endroits pourraient répondre aux besoins de ce commerçant.