Le premier ministre François Legault s’offre un petit congé en région

Par Patrick Trudeau
Le premier ministre François Legault s’offre un petit congé en région
François Legault et son épouse Isabelle Brais ont fait une petite halte photo à la pointe Merry de Magog, devant le lac Memphrémagog. (Photo : tirée Facebook – François Legault)

TOURISME. Vous n’aviez pas la berlue si vous avez cru apercevoir le premier ministre François Legault dans la région la semaine dernière.

M. Legault et son épouse Isabelle Brais ont en effet passé quelques jours de vacances dans la MRC de Memphrémagog, afin de se reposer du rythme effréné de la vie politique.

Bien que cette visite n’avait rien d’officiel, quelques gardes du corps accompagnaient le célèbre couple à différents endroits, sécurité oblige.

Certains témoins ont notamment aperçu M. Legault et Mme Brais au centre-ville de Magog, et ceux-ci ont même pris la pose devant le lac Memphrémagog, à la pointe Merry, avant de publier la photo sur la page Facebook du premier ministre.

Les deux vacanciers se sont également fait photographier au quai municipal de North Hatley, en bordure du lac Massawippi, avec un cornet de crème glacée à la main.

Selon le député d’Orford Gilles Bélanger, qui se vante d’habiter «la plus belle circonscription du Québec», François Legault et Isabelle Brais aiment eux aussi beaucoup la région et viennent chaque année y passer quelques jours de congé.

Le couple Legault-Brais s’est également arrêté au cœur de North Hatley, en bordure du lac Massawippi. (Photo tirée Facebook – François Legault)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ginette Paradis
Ginette Paradis
1 année

Bravo à eux! De profiter de notre belle région!

Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
1 année

Respectueusement, Monsieur le Premier ministre, pourquoi laissez-vous votre ministre de l’Environnement (et votre député d’Owl’s Head Gilles Bélanger) considérer notre majestueux lac Memphrémagog comme un vulgaire trou d’eau?