Le plus important chantier magogois prend son envol

Par Dany Jacques
Le plus important chantier magogois prend son envol
D'importants travaux auront lieu à cette station d'épuration de la rue de Hatley. Toutes les eaux usées de Magog seront bientôt traitées à cet endroit. (Photo : (Photo gracieuseté))

CONSTRUCTION. Le détournement des eaux usées du secteur Omerville et la mise à niveau de la station d’épuration de Magog sont évalués à 55 millions de dollars, ce qui en fera le plus important chantier de toute l’histoire de Magog. 

Les travaux débuteront d’ici quelques semaines, soit peu de temps après l’octroi du premier contrat donné lors de la séance publique du conseil municipal, lundi soir. Les élus ont confié le mandat à l’entrepreneur général Allen Construction pour la somme de 10 M$. Cette première phase consiste à remplacer des équipements désuets de la station d’épuration de la rue de Hatley, à Magog. Certains de ces équipements sont en fonction depuis la mise en service de cette station en 1984.

La facture des travaux touchant la réfection de la station d’épuration de Magog sera atténuée pour les contribuables, car le gouvernement du Québec y accorde une aide financière de 7,1 M$

L’étape 2 suivra au début du printemps 2023. Elle consiste à augmenter la capacité de traitement des eaux de la station de la rue de Hatley afin de pouvoir traiter les volumes croissants de la ville, incluant ceux en provenance d’Omerville.

L’enfouissement d’une conduite souterraine d’environ quatre kilomètres débutera également au printemps 2023 (phase 3). Elle reliera l’actuelle usine d’épuration du secteur Omerville, située presque à l’angle des rues du Domaine et Saint-Jacques Est, à la station d’épuration de la rue de Hatley. La conduite aura à peu près le même tracé que la rue Saint-Patrice Est. Ce chantier inclura de délicats travaux en milieu humide et en bande riveraine. On prévoit des travaux sur une période de deux ans.

La Ville profitera de la phase 3 pour refaire la rue Saint-Patrice Est, incluant une nouvelle voie cyclable.

Magog justifie l’ampleur des travaux par le fait que l’usine d’Omerville a atteint sa pleine capacité depuis 2006 et requiert des investissements importants pour sa mise à niveau. Toutes les constructions et tous les développements immobiliers y sont gelés en raison de l’incapacité de l’usine à traiter davantage d’eaux usées.

La Ville préfère donc centraliser le traitement des eaux usées à un seul endroit, en l’occurrence à l’usine de la rue de Hatley. Elle en profite pour y moderniser les équipements, car sa capacité de traitement est à son maximum et freine les développements futurs. On veut faire passer la quantité d’eaux usées traitées à l’équivalent de 6 à 10 piscines olympiques par jour.

«Une fois complété, ce projet assurera les développements résidentiel, commercial et industriel de Magog pour les 30 prochaines années, soutient la mairesse de Magog, Nathalie Pelletier. On devrait également avoir l’appui de Québec pour d’autres subventions pour nous aider à payer le solde de 45 M$».

Quant à la conseillère du district Omerville, Nathalie Laporte, elle rappelle que les citoyens de son secteur attendent ces travaux depuis plusieurs années. «La qualité de vie des gens sera améliorée en raison de la disparition des odeurs nauséabondes, se réjouit-elle. Ce projet permettra aussi d’assurer une relance de la construction résidentielle pour accroître l’offre de logements à Magog».

Le chargé de projets Michaël Laguë croit possible de compléter ce chantier sans trop de dépassements de coûts. «On peut toujours avoir de mauvaises surprises, mais ça débute bien avec un premier contrat qui se situe sous nos prévisions», précise-t-il.

Par contre, la décontamination des bassins d’Omerville n’est pas comprise dans ce vaste projet de 55 M$. L’ex-conseiller d’Omerville, Yvon Lamontagne, espère que la facture n’augmentera pas trop et que la contamination s’effectuera rapidement.

Vidéo explicative

Pour informer la population sur les différentes phases des travaux, la Ville de Magog a mis en ligne une vidéo d’animation 2D. On y trouve des informations techniques quant aux travaux en plus de donner une vue d’ensemble sur le projet de détournement des eaux usées. La vidéo et davantage de renseignements sont disponibles en ligne sur le site Internet de la Ville de Magog au ville.magog.qc.ca/usine-epuration .

La Ville de Magog tiendra également une séance d’information à l’hiver 2023.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires