Le Marché public de Magog attire aussi les baigneurs

Par Dany Jacques
Le Marché public de Magog attire aussi les baigneurs
L'achalandage a été satisfaisant dimanche dernier au Marché public de Magog, malgré la canicule.

CONSOMMATION. Après que le Marché public de Magog ait été pris d’assaut à sa première journée d’ouverture le 24 juin dernier, cette fois c’est la plage adjacente qui a vécu l’envahissement ce dimanche. La canicule a créé un va-et-vient entre le marché et les baigneurs au lac Memphrémagog. Avec un mercure qui dépassait les 30 degrés dès la matinée, le nouveau kiosque de Purpop a fait des heureux avec ses barres glacées naturelles aux fruits et sirop d’érable. Même scénario au nouveau bar à café mobile Cortado qui a troqué ses réputés lattés pour de nombreux cafés glacés. «Beaucoup de gens passaient au marché, puis se rendaient à la plage et vice versa, indique Jean-Simon Charlebois, coordonnateur du marché public. Achalandage «normal» Comme le dimanche précédent, le stationnement était bondé, mais la plage des Cantons aussi. Quant au marché public, il a connu un achalandage que M. Charlebois qualifie de «normal» pour cette seconde journée d’opération. «Je crois que la canicule et les nombreux déménagements du week-end ont empêché certains de venir nous voir», pense-t-il, quand même très satisfait. Curieusement, plus de gens sont devenus membres de la coopérative du marché public ce dimanche, contrairement à la semaine dernière. «On est rendu à plus de 200 membres, se réjouit M. Charlebois, ajoutant qu’un nouveau maraîcher s’est joint aux exposants. C’est la Ferme BioProViedence. Ils ont entre autres des légumes et œufs biologiques». Pour éviter les filles d’attente de la semaine précédente à l’entrée du site, la Ville de Magog avait installé une affiche indiquant de prendre un coupon pour le stationnement. «Cela a permis d’éviter à plusieurs de poser des questions au préposé à la guérite», observe M. Charlebois. La Ville n’envisage pas pour autant de lever la barrière de la guérite pour le moment. «On doit contrôler le stationnement», soutient Claudia Fortin, directrice des communications de la Municipalité, indiquant que d’autres ajustements peuvent être évalués au cours de la saison. Celle-ci rappelle que le stationnement est gratuit pendant 2 heures pour les usagers du marché public entre 10 h et 14 h, puis complètement gratuit pour les citoyens. Prochain marché: le 8 juillet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires