Le lac Massawippi résiste toujours à l’envahisseur

Le Reflet du Lac
Le lac Massawippi résiste toujours à l’envahisseur
Plusieurs activités de sensibilisation ont été menées par l'équipe de Bleu Massawippi au cours de l'été 2021. (Photo : gracieuseté – Bleu Massawippi)

MOULE ZÉBRÉE. Pendant que certains plans d’eau environnants sont infestés par la moule zébrée, le lac Massawippi continue de résister à l’envahisseur. Mais la menace est loin d’être écartée.

Quelques jours après avoir complété un rigoureux protocole de lutte à la moule zébrée, l’organisme Bleu Massawippi annonce que ses résultats sont au beau fixe.

Les démarches et opérations de 2021, qu’on estime trois fois plus nombreuses que les années précédentes, ont généré de beaux résultats. «Notre Escouade Terre-Eau nous a permis de sensibiliser plusieurs centaines de planchistes et kayakistes aux risques qu’ils représentent, et la modernisation de la station de lavage d’Ayer’s Cliff a doublé son efficacité», a cité en exemple le chargé de projet à Bleu Massawippi, Vincent Lemieux.

Ces bonnes nouvelles ont toutefois été ombragées par la présence de nombreuses moules zébrées dans les lacs à proximité, notamment le lac Magog. Plusieurs de ces mollusques ont en effet été retirés des eaux lors d’une collecte organisée dans le secteur de la plage municipale de Deauville, le 10 août dernier.

Le genre de scène qu’on ne veut surtout pas voir au lac Massawippi. «De toute évidence, il y a une assez bonne reproduction au lac Magog et il est désormais impossible de penser à tout retirer», estime M. Lemieux.

«Nos résultats sont encourageants au Massawippi, mais il faudrait en faire beaucoup plus, comme des lavages d’embarcations obligatoires à la sortie des lacs contaminés», suggère pour sa part la directrice générale de Bleu Massawippi, Michèle Gérin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires