Le Défi Everest-Orford atteint ses objectifs

Par Patrick Trudeau
Le Défi Everest-Orford atteint ses objectifs
La Magogoise Nancy Bergeron (à gauche), une usagère du Centre québécois d'entraînement adapté FSWC, a elle-même eu la chance d'atteindre le sommet du versant Orford en compagnie d'un groupe de grimpeurs. À l'arrière-plan (chandail blanc), on reconnaît l'organisateur Fernand Courchesne. (Photo : gracieuseté - FSWC)

MONTAGNE.  
 Le 3e Défi Everest-Orford a rencontré tous ses objectifs, le week-end dernier au Mont-Orford.

L’un de ces objectifs, qui consistait à faire 19 montées-descentes en accompagnant une personne à mobilité réduite jusqu’au sommet de la montagne, a été atteint lundi soir vers 22 h. Et ce, après trois jours et nuits de transport à relais entre les équipes de bénévoles.

Le principal organisateur du Défi, Fernand Courchesne, a participé à chacune des ascensions, précisons-le.

Autre cible atteinte, celle d’amasser des fonds pour le Centre québécois d’entraînement adapté FSWC, basé à Sherbrooke. « Les chiffres n’ont pas tous été compilés, mais on dépasse assurément l’objectif de 10 000 $ », s’est réjoui le président du Centre, Carl Marquis.

En plus de collaborer à l’organisation, ce dernier a participé à trois ascensions (dans un vélo de montagne adapté), tout en faisant la promotion de son organisme. « Pendant que les gens grimpaient à mes côtés et me donnaient un coup de main, j’ai pu parler de la mission du centre et sensibiliser plusieurs personnes. Ce fut une très belle expérience et on va assurément la répéter l’an prochain », a conclu M. Marquis.

Les organisateurs Carl Marquis et Fernand Courchesne (au centre et à droite à l’avant) sont ici accompagnés de quelques bénévoles grimpeurs ayant pris part au Défi Everest-Orford. (Photo gracieuseté – FSWC)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires