Le communautaire met la CAQ au banc des pénalités

Par Dany Jacques
Le communautaire met la CAQ au banc des pénalités
La directrice générale de la CDC Memphrémagog, Mélissa Rivard.  (Photo : (Photo gracieuseté))

SOCIÉTÉ. Sous-financés depuis plus de 30 ans, les organismes communautaires mettent le gouvernement Legault au banc des pénalités, le temps qu’il réalise son engagement à mieux les soutenir financièrement dès son premier mandat, qui tire à sa fin.

Les associations de la MRC de Memphrémagog adhèrent à ce mouvement provincial, tout comme plus d’une centaine de groupes communautaires de l’Estrie. La campagne « Engagez-vous pour le communautaire » se déroulera cette semaine du 21 au 24 février. Elle prendra la forme de fermetures et de grèves aux quatre coins du Québec.

Aucun arrêt de travail cependant dans la MRC. Deux représentantes de la

Corporation de développement communautaire Memphrémagog (CDC) interpelleront le député Gilles Bélanger, ce mercredi 23 février. Respectivement directrice générale et présidente de la CDC, Mélissa Rivard et Véronique Latulippe, remettront une pénalité au représentant de la CAQ sous forme de cartons rouges de revendications. 

Ce geste demeure symbolique, mais rappelons que le carton rouge au soccer équivaut à l’expulsion d’un joueur pendant un match en raison d’une faute majeure.

La CDC dénonce un manque de financement chronique, surtout que le gouvernement reconnaît l’importance de ces services essentiels, de première ligne et complémentaires au réseau de la santé. « Il manque actuellement 50 millions en Estrie pour combler les besoins et éviter que les fermetures ne soient plus le fruit d’une action de mobilisation, mais une triste réalité, prévient Mélissa Rivard. On ne peut se permettre de réduire des services d’aide alimentaire ou en santé mentale. À ce rythme, nous allons droit dans le mur. »

Elle rappelle que les intervenants du milieu communautaire sont essoufflés par différentes crises comme la pandémie, la pénurie de logement et de main-d’œuvre, des conditions de travail difficiles et une inflation galopante. « Nous aidons des gens vulnérables, mais nos travailleurs deviennent eux-mêmes de plus en plus vulnérables », s’inquiète-t-elle.

Le prochain budget provincial sera donc crucial pour la reconnaissance et le financement des organismes communautaires, soutient pour sa part le Regroupement des organismes communautaires de l’Estrie. « C’est le budget de la dernière chance », insiste le ROC de l’Estrie par voie de communiqué.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Angèle Laroche
Angèle Laroche
9 mois

Bon courage et bonne chance, la population a besoin de vous! Vous faites partie des héros et héroïnes que M. Legault devrait reconnaître à leur juste valeur.

Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
9 mois

Bravo à la présidente Véronique Latulippe et à la directrice Mélissa Rivard de la CDC!

C’est vraiment bien de dénoncer l’inaction du député caquiste d’Orford et de lui remettre une pénalité, comme à un joueur fautif qu’on expulse.

Pensons-y aux prochaines élections!

Last edited 9 mois by Daniel Gagnon