Le communautaire à la rescousse de la Banque alimentaire

Par Dany Jacques
Le communautaire à la rescousse de la Banque alimentaire
Andrée Gagnon, directrice générale de la Banque alimentaire. (Photo : Le Reflet du Lac/Archives - Patrick Trudeau)

SOCIÉTÉ.  La Banque alimentaire Memphrémagog (BAM) a bénéficié d’un élan de solidarité exemplaire, au début du mois de mars, afin de maintenir ses activités essentielles sans interruption de services.

Le départ simultané de deux employés a provoqué un branle-bas de combat pour commencer la semaine du 7 mars dernier, ce qui a causé des maux de tête à la directrice Andrée Gagnon. 

Un appel au secours à la Corporation de développement communautaire (CDC) Memphrémagog a permis d’épauler la BAM dès le lendemain matin. La directrice de la CDC, Mélissa Rivard, a orchestré le mouvement d’entraide afin de pourvoir les postes vacants.

«Ces responsabilités sont très importantes, enchaîne Mme Gagnon, car ces employés répondent à des dizaines demandes d’aides alimentaires et autres demandes d’informations par jour.»

Ces tâches ont été assurées par Mélissa Rivard, Édith Séguin (CAB de Magog), Véronique Boutin (CJE Memphrémagog) et Suzanne Gallagher (Équipe Ressources Relais). «Merci aux organismes qui ont prêté main-forte en libérant du personnel et pour desservir les gens dans le besoin, sans les pénaliser, spécifie Mme Gagnon. Cela démontre la belle solidarité qui existe entre les organismes communautaires.»

Ce manque inattendu de personnel aurait pu provoquer un bris de services. Heureusement, cette collaboration a permis de poursuivre l’offre de services essentiels complets de la BAM et de desservir quelque 70 ménages en quelques jours. «On a réussi en se retroussant les manches», lance Mme Gagnon.

Les dirigeants de la BAM insistent sur l’importance de ce geste, d’autant plus que le dépannage en aide alimentaire a augmenté de 20% depuis le début de la pandémie, il y a deux ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires