La Ferme Topher rouvre un labyrinthe deux fois plus grand

Par Dany Jacques
La Ferme Topher rouvre un labyrinthe deux fois plus grand
Le nouveau labyrinthe couvre 10 hectares. (Photo :  gracieuseté)

ACTIVITÉS. La Ferme Topher de Waterville annonce l’ouverture d’un second labyrinthe dans ses champs, qui couvrira deux fois plus d’espace que celui de l’an dernier.

Christopher Maynard confirme le retour de son labyrinthe, un an après le succès de 2021. Quelque 5000 personnes s’y étaient amusées l’an dernier. Il espère en recevoir davantage pour parcourir les cinq kilomètres de sentiers. Ce parcours pourra s’allonger jusqu’à 10 km avec les options et les défis à relever.

«Cette activité est amusante pour tous les âges, assure M. Maynard. On le considère comme l’un des meilleurs jamais créés et plusieurs commentaires vont dans le même sens.»

«En raison de sa nature compacte, les gens ne sont jamais loin d’une sortie secondaire pour facilement quitter le labyrinthe en quelques minutes pour prendre une pause ou pour le terminer plus tard.»

Deux nouveautés complètent la présente saison. Il s’agit d’un mini-labyrinthe de 0,5 km pour les enfants et d’une course à obstacles appelée «Le sol est en lave». Les participants pourront se dégourdir en grimpant notamment sur des tracteurs et des excavatrices.

Ce labyrinthe couvre une superficie de 10 acres. Sa végétation se compose de sorgho, de seigle et de vesce velue. «Le sorgho est similaire au maïs, mais sans épi», explique le propriétaire de la ferme.

M. Maynard est également très fier d’utiliser le labyrinthe comme technique régénératrice permettant d’éviter l’utilisation de fumier et d’engrais synthétique. L’an dernier, il a estimé à 10 tonnes l’absorption de CO2 (dioxyde de carbone ou gaz carbonique) par acre tout en fournissant un sol fertile pour le champ de citrouilles.

Cette année, le fermier croit atteindre une quantité totale de CO2 absorbé de plus de 15 tonnes par acre en augmentant la quantité de matière organique dans le sol et en utilisant des engrais verts comme le seigle et la vesce velue. «Je pense atteindre un grand total de 180 tonnes de CO2 d’ici le printemps 2023», se réjouit-il.

Notons que 180 tonnes de CO2 équivalent à environ 933 000 km parcourus en voiture.

La ferme Topher est ouverte le week-end de 10 h à 17 h, tout comme les cinq jours de la semaine de midi à 16 h. Tarif unique de 5 $ pour accéder au labyrinthe jusqu’au 31 octobre. Aucune réservation requise. La propriété est située au 6160, route 143 à Waterville. Info: www.fermetopher.ca

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires