La bande riveraine de 10 mètres passe bien à Orford

Par Dany Jacques
La bande riveraine de 10 mètres passe bien à Orford
Exemple de bande riveraine de protection au lac des Français, au Canton d’Orford. (Photo : gracieuseté)

ENVIRONNEMENT. Même si des Municipalités ont dû reculer sur la taille de leur bande riveraine de protection par le passé, les propriétaires situés près des nombreux lacs du Canton d’Orford semblent bien vivre avec leur nouvelle zone végétalisée de 10 mètres.

Le conseil de l’endroit a fait passer cette bande de protection de 5 à 10 mètres, en mars dernier. Tous les lacs et rivières sont concernés. La nouvelle réglementation touche 618 propriétés, ce qui représente un fort pourcentage comparativement à l’ensemble de ce territoire riche en plans d’eau.

L’inspectrice Audrey Daraiche évalue à 73% le taux de conformité pour la nouvelle bande de 10 mètres. Après quelques visites sur le terrain, elle estime le pourcentage de gens contrevenant à la règle de 5 mètres à seulement 6 %. «C’est vraiment très peu, et on laissera les riverains s’adapter à la bande de 10 m avant de distribuer d’autres amendes», explique-t-elle.

L’inspecteur Jonathan Desroches-Pichette croit que les mentalités ont changé en quelques années, faisant ainsi bondir le degré d’acceptabilité. «Un rigoureux suivi sur le terrain a sensibilisé plusieurs riverains, enchaîne-t-il. C’est très positif et les gens acceptent de plus en plus de cesser la tonte de pelouse, en plus de remplacer ce traditionnel tapis vert par des courts végétaux plus efficaces qui n’affectent pas la vue des gens.»

Le Canton d’Orford rappelle qu’il est interdit de tondre sa pelouse dans la bande de protection des rives de 10 mètres. Il y est interdit de contrôler toute forme de végétation, mais certains assouplissements existent surtout pour des terrains plus petits et pour se rendre sur l’eau.

L’objectif consiste à maintenir la qualité des eaux des lacs du Canton d’Orford, comme les lacs Bowker, Fraser, Stukely et Brompton. Une bande de protection plus large permet notamment d’améliorer le rendement de cette barrière écologique, de bonifier la filtration des nutriments, de stabiliser les berges, en plus de réduire l’érosion et le réchauffement de l’eau.

Selon la Municipalité, le passage de 5 à 10 m est une recommandation du gouvernement du Québec.

IMPORTANCE DE LA BANDE RIVERAINE

  • filtre les polluants, tels les pesticides et engrais
  • bloque les apports de sédiments au plan d’eau
  • lutte contre l’érosion en stabilisant les berges
  • empêche le réchauffement excessif de l’eau
  • régularise le cycle hydrologique (diminution des inondations)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires