Feu vert à la piste d’athlétisme à La Ruche

Par Vincent Cliche
Feu vert à la piste d’athlétisme à La Ruche
Le député d'Orford, Pierre Reid, Christian Vachon, l'ex-enseignant Bernard Roy et le président du Centre sportif Memphrémagog, Denis Blouin, ont bien hâte de pouvoir s'élancer sur la nouvelle piste d'athlétisme de l'école secondaire de La Ruche.

MAGOG. Les intervenants du milieu sportif magogois pourront enfin se réjouir. Une piste d’athlétisme de huit corridors sera bientôt aménagée à l’école secondaire de La Ruche. Ce pojet, évalué à tout près de deux millions de dollars, a reçu l’aval du gouvernement du Québec. Ce dernier a d’ailleurs accordé une aide financière pouvant atteindre un peu plus de 800 000 $, via le Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique et du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives – phase IV. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse tenue mardi matin (24 juillet). «Le sport est devenu quelque chose de très important pour la réussite scolaire, explique le député d’Orford, Pierre Reid. Si on donne encore plus de moyens à nos jeunes de pratiquer leur sport favori, on augmentera certainement le taux de réussite.» Le président du Centre sportif Memphrémagog, Denis Blouin, se réjouit de cette annonce. «Je pense que le seul mot qui me vient à l’esprit, c’est enfin, lance-t-il. Ça fait plusieurs années que ce projet est en gestation. L’annonce permettra de le réactiver et de compléter la rénovation des installations sportives à La Ruche et de bonifier notre offre de services.» Des intervenants heureux Porte-étendard des bienfaits de l’activité physique dans la région, Christian Vachon, croit que le moment est bien choisi d’aller de l’avant avec ce projet, puisque les sports de fond, tels le triathlon et la course à pied, sont fort populaires. «En secondaire 1, on allait s’entraîner dans des chemins en développement non loin de l’école, se souvient l’ex-élève de La Ruche. On n’avait pas les plateaux adéquats.» «Les jeunes qui souhaitaient performer dans cette discipline devaient nous quitter plus tôt, principalement vers Sherbrooke, note l’ex-enseignant et responsable de l’équipe parascolaire d’athlétisme de La Ruche, Bernard Roy. Maintenant, nous serons en mesure de les initier et de les accompagner dans leur développement jusqu’à ce qu’ils terminent leur secondaire.» M. Roy songe même à remettre sur pied un club civil d’athlétisme, une fois la piste complétée. Prête pour l’automne? Dans le meilleur des mondes, la première pelletée de terre serait effectuée au retour des vacances de la construction, aux dires de l’un de ceux qui a porté le projet depuis quelque temps, Jean-Guy Gingras. «Mon scénario serait d’inaugurer notre piste d’athlétisme lors du Relais du lac Memphrémagog. Elle pourrait servir de lieu de départ à cet événement», rêve-t-il. La piste comprendrait également des aires de lancer et de saut pour la pratique de tous les volets de l’athlétisme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires