Élections Magog 2021: Bertrand Bilodeau renonce à un deuxième mandat

Par Pierre-Olivier Girard
Élections Magog 2021: Bertrand Bilodeau renonce à un deuxième mandat
Bertrand Bilodeau. (Photo : Le Reflet du Lac – Archives/Pierre-Olivier Girard)

POLITIQUE. Élu pour la première fois en 2017, le conseiller municipal à Magog, Bertrand Bilodeau, confirme qu’il quittera ses fonctions lors du déclenchement des élections de novembre prochain.

Le représentant du district #2 a confirmé sa décision au cours des derniers jours. Même s’il dit avoir aimé sa première expérience en politique, il reconnaît que son travail comme politicien s’est avéré différent de ce à quoi il s’attendait. «Je pensais vraiment qu’un conseiller municipal avait plus de pouvoirs. Mais ce n’est pas le cas, constate-t-il. J’en avais plus quand je travaillais comme patron des travaux publics à la Ville. Quand on est boss, on fait notre travail sans demander la permission à personne. Mais comme conseiller, il faut toujours avoir une majorité. Donc si tu n’as pas d’alliés, tu ne peux rien faire.»

Âgé de 68 ans, Bertrand Bilodeau dit vouloir passer plus de temps avec sa famille, dont ses petits-fils. Il soutient également avoir d’autres projets en tête, d’où son choix de ne pas solliciter un deuxième mandat. «La COVID-19 a également pesé lourd dans ma décision. Depuis un an, ce n’est pas aussi agréable de siéger. On a perdu le contact avec les gens et on perd plus facilement le fil sur ce qui se passe. J’aimais vraiment mieux faire ce travail en personne qu’à distance», poursuit-il.

Rappelons qu’aux élections de 2017, Bertrand Bilodeau avait savouré la victoire contre l’homme d’affaires Renaud Légaré. À l’époque, il s’agissait d’une deuxième campagne pour M. Bilodeau en quatre ans, lui qui avait perdu en 2013 contre Jacques Laurendeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Serge Bergeron
Serge Bergeron
1 année

Sais de perdre un très bon conseiller. Un gars qui avait pas peur de dire se qu il pensais et sais grasse à lui que l’es pieds poules sont bouchés. En plus il travaillais pas pour l argent il s occupais pour rendre sais citoyens heureux. Vous allez perdre un gros morceau merci

george Blouin
george Blouin
1 année

Je comprends tres bien M. Bilodeau de ne pas vouloir se représenter car sa me semble évident que si tu n »est pas allié avec certaines personnes qui contrôle la Ville tes commentaires et suggestions tombe parterre tout simplement ..Pour avoir connu M »‘ Bilodeau depuis bon nombre d’années deja je connais tres bien son franc parler et sa ferme détermination de servir les citoyens de cette Ville que sa soit pour les nids de poules ou les autre taches journalieres effectuer par les employées de la Ville avec l’experience que possede cette homme concernant le bon fonctionnement de la Ville au lieu que le conseil de ville se braque contre l’experience operationnel de cette belle Ville certaines personnes que je ne vais pas nommé sera bien aviser de travailler pour leurs citoyens au lieu de se faire du capital politique car au elections on s’en rappelleras. Merci pour m’avoir donné la chance de m’exprimer car je crois que vous aller perdre un atout tres important.

Michel Gagnon
Michel Gagnon
1 année

Cette annonce de M. Bertrand Bilodeau de quitter la Politique Municipale me déçoit. Mais connaissant M. Bilodeau personnellement, comme plusieurs personne de la Ville de Magog, je suis heureux et très content qu’il est été conseiller de mon secteur . Plusieurs de mes voisins qui ne connaissais pas » Bill Bilodeau » vont en parler longtemps de cette homme , car ils lui téléphonaient pour un renseignement ,ils avaient une réponse car il connaissait ses dossiers , s’il ne savait pas la réponse c’était certain qu’il nous rappelait , après s’être renseigné. Nous savons M. Bilodeau que vous avez travailler fort pour que la rue de la Douce Montée soit refaite complètement en neuf.
Vous êtes même venu voir souvent comment les travaux avançaient , même Mardi soir pour voir qu’est ce que le travail avait l’air avant que la 2e couche soit posé.
Monsieur Bilodeau un gros MERCI d’avoir été notre Conseiller, de ma part et de plusieurs voisins de ma rue, car comme vous savez je suis le premier en bas donc le monde arrête pour parler.
P.S. Il y a un dicton qui dit; »personne n’est irremplaçable », c’est vrai mais Cette personne va avoir des grosses chaussures à REMPLACER Merci Michel Gagnon