Élections fédérales 2019: la mairesse Vicki-May Hamm passe son tour

Par Pierre-Olivier Girard
Élections fédérales 2019: la mairesse Vicki-May Hamm passe son tour
La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm

POLITIQUE. Confirmant avoir été approchée par deux partis politiques, dont un «très officiellement» sans toutefois le nommer, la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, passera tout de même son tour lors des élections fédérales prévues cet automne. Ce n’est pas par manque d’intérêt que la première magistrate a décliné l’invitation, après y avoir sérieusement réfléchi durant le congé des Fêtes. Même s’il s’agit d’un défi «stimulant et enrichissant», Vicki-May Hamm avoue que le moment est bien mal choisi pour se lancer dans une telle aventure. Parmi les raisons ayant motivé son choix, deux «très importantes» ont pesé lourd dans la balance, soit ces deux engagements politiques comme mairesse et présidente de la Fédération canadienne des municipalités (FCM). «Dans la vie, quand je fais quelque chose, je ne le fais pas à moitié, explique-t-elle. Je me suis battue pour être présidente de la FCM, alors je me verrais bien mal de démissionner à mi-chemin et laisser tomber l’organisation. C’est la même chose au niveau de la mairie. J’ai sollicité un troisième mandat parce que j’avais des choses à terminer. Eh bien, il y a encore du travail à faire. Je ne voudrais pas non plus occasionner des frais supplémentaires pour les contribuables en forçant une nouvelle élection.» Le nom de la Magogoise revient régulièrement dans les rumeurs à l’aube d’un nouveau suffrage. En 2018, elle avait été courtisée par le Parti libéral du Québec et la Coalition avenir Québec pour représenter le comté d’Orford. Des invitations qu’elle avait gentiment déclinées, également en raison «d’un mauvais timing». Une décision évidente Cette dernière tentative pour le scrutin fédéral, qui aura lieu le 21 octobre prochain, abonde dans le même sens. «Quand on se fait approcher, c’est flatteur et intéressant. Sur le coup, c’est déstabilisant puisque ça oblige à revoir son plan de match personnel, raconte-t-elle. Mais à partir du moment que je me suis assise, que j’y ai réfléchi et que j’en ai discuté avec mon conjoint, la réponse était tellement évidente. Je ne me voyais pas renier mes engagements de la sorte. J’aurais eu l’impression de décevoir. Dans ma vie, j’ai toujours été un peu mère Teresa. Je n’ai jamais pris des décisions que pour moi, mais toujours dans l’intérêt de l’organisation et de ma famille. Quand je donne ma parole, je la respecte.» Malgré ces refus répétés de passer à un palier supérieur dans la gouvernance, Vicki-May Hamm entend bien poursuivre sa carrière politique ailleurs qu’à Magog, au terme de son troisième et dernier mandat à la Municipalité. Un domaine qui la passionne encore autant aujourd’hui qu’à ses débuts. «Je suis peut-être rendu à une étape de ma vie que je pourrais clairement relever un nouveau défi. Mais je suis encore jeune à 48 ans. Dans trois ans, je serai disponible et il y aura des opportunités, j’en suis convaincue. Je fais confiance à la vie. Et je suis persuadée que je pourrai rester dans la sphère politique, car c’est quelque chose qui m’intéresse vraiment», conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Normand Gregoire
Normand Gregoire
3 années

»»»»***** EXCUSEZ-MOI MDE LA MAIRESSE »»» mais je ne vous vois pas vous infiltree au gouvernement FEDERAL, car vous chercher juste les HONNEURS car vous n’ete meme pas capable de gerer la ville de MAGOG,,, vous promettez des projets tel que la deuzieme GLACE (((ECTS))) et vous n’accomplissez jamais jamais, mais pour le centre-ville et parck des braves qui peuvent attendrent car il y a d’autre projets comme le champ d’epuration a OMERVILLE QU’ESCVE QUE VOUS ATTENDEZ ???? ESCE UNE PORTE DE SORTIE aller au FEDERAL pour vous debaraser de nous je ne direz pas tous mais retournez a l’ecole pour apprendre merci

Lucie
Lucie
3 années
Répondre à  Normand Gregoire

Franchement, M. Grégoire, relisez-vous donc avant d’envoyer un message écrit n’importe comment et presqu’incompréhensible. Respectueusement, je pense que c’est vous qui devriez retourner sur les bancs de l’école………

Benoît
Benoît
3 années
Répondre à  Normand Gregoire

Ouf mon vieux
Aller apprendre écrire avant de dîner votre opinion
Vous me faites pitié
Nous avons une excellente mairesse
Ses citoyens sont plutôt indigne de l’avoir

Nicholas Laroche-Roy
Nicholas Laroche-Roy
3 années
Répondre à  Normand Gregoire

Mère et grand-mère d’une famille nombreuse, mairesse de magog et présidente de la fédération canadienne des municipalités… Je crois qu’elle en a assez plein les bras pour dire qu’elle passe pour un nouveau défi de grande taille!

Par ailleurs, m. Grégoire, je crois qu’avec toute l’expérience qu’elle a acquise depuis toute ces années, je crois bien que « les bancs d’école »ni changerai strictement rien!

Je tiens à vous rappeler que nous sommes une société démocratique et qu’elle n’a pas le pouvoir de faire bouger les choses aussi facilement! Nous avons un conseil municipal pour le faire et nous devons faire les choses comme les règlements l’exige!

Alors au lieu de faire des commentaires déplacés envers madame Hamm, je vous suggère fortement d’aller faire un tour a un conseil pour voir comment les choses se passe réellement! Ce n’est pas en faisant du chialage derrière votre clavier que ça va changer grand chose à propos de votre « champ d’epuration a OMERVILLE ».

Elle travaille fort pour faire plaisir à ses citoyens et c’est les citoyens qui veulent les choses comme ils se sont passés! Du moins ceux qui EUX se sont montré le bout du nez à un conseil municipal!

« Fack marci a vous msieur Grégoère de bin faire tention a s’que vous dite bin icitte k? »