Tourisme Memphrémagog entreprend une année de transition

Par Dany Jacques
Tourisme Memphrémagog entreprend une année de transition
Les élus de la MRC et les dirigeants de Tourisme Memphrémagog souhaitent optimiser les investissements touristiques pour les prochaines années. (Photo : gracieuseté - Marco Bergeron)

ÉCONOMIE.  En collaboration avec la MRC, Tourisme Memphrémagog (TM) entreprend une année de transition, au cours de laquelle les deux parties s’entendent pour mieux définir la mission de cet organisme de promotion touristique.

Jean-Paul Scieur (vignoble Le Cep d’Argent) vient d’être réélu à la présidence de TM lors de l’assemblée générale annuelle du 28 avril dernier. Il confirme les discussions avec la MRC pour bonifier le rôle de son organisation. «On accepte de se remettre en question, plus particulièrement en cette période post-pandémique et avec l’arrivée de nouveaux maires, explique-t-il. On souhaite tous être plus efficaces pour nos 200 membres, surtout que le tourisme génère des retombées de 219 M$ dans la région.»

M. Scieur croit que la démarche commune avec la MRC permettra de trouver une vision, surtout après avoir sondé les bons coups en la matière dans les autres régions du Québec. «Notre présence demeure très pertinente, surtout que les Cantons-de-l’Est représentent la troisième région la plus visitée au Québec», spécifie-t-il.

Outre le président Scieur, le conseil exécutif de TM se compose d’Annie Dubreuil (Mont-Orford), Martin Lavoie (Jouvence) et Samuel Gaudreau-Lalande (Musée Colby-Curtis). Les mairesses de Magog et d’Eastman, Nathalie Pelletier et Nathalie Lemaire respectivement, ont été déléguées par la MRC pour les accompagner.

Plus de 300 000 $ en tourisme

La mairesse d’Eastman, Nathalie Lemaire, confirme le renouvellement de l’entente entre les deux parties, chiffrant à 144 000 $ la somme allouée à TM par la MRC cette année. Ce montant permet de payer une partie du membership des entreprises, le personnel administratif et une partie de la promotion touristique.

S’ajoute une autre somme d’environ 158 000 $ pour la gestion, les salaires et le loyer du Bureau d’information touristique (BIT) situé à la halte routière de l’autoroute 10. La somme annuelle accordée au tourisme par les Villes de la MRC s’élève donc à plus de 300 000 $.

«On se questionne sur nos besoins et sur le rôle de la MRC à l’égard de Tourisme Memphrémagog, ainsi que sur le mandat que doit jouer à l’avenir cet organisme de promotion touristique largement financé par la MRC, observe Mme Lemaire. Nous analysons actuellement ce qui se fait ailleurs dans le domaine afin de développer une nouvelle entente avec des stratégies novatrices.»

Mme Lemaire assure que les élus sont sur la même longueur d’onde que TM. «On ne les laissera pas tomber et on ne sabrera pas dans nos budgets touristiques», rassure-t-elle, tout en soulignant la bonne collaboration des deux parties.

La MRC continuera de financer le Bureau d’information touristique. Mme Lemaire concède néanmoins que la fréquentation décroissante à ces BIT pourrait devenir un enjeu.

Optimiser les investissements

Parlant d’enjeu, les élus profitent de la fin du bail du BIT en décembre 2022, ainsi que la dernière année du protocole d’aide financière sous la forme actuelle, pour optimiser les investissements en tourisme pour les prochaines années. 

Le directeur du développement économique de la MRC, Stephen Cabana, explique cette réflexion par les changements fondamentaux qui sévissent dans le monde des affaires et du tourisme, tel que le marketing numérique, la refonte des pratiques d’accueil et d’information, l’émergence de la randonnée, etc…

«Les élus de la MRC ont entrepris de revoir leurs investissements dans le tourisme au fur et à mesure que des échéances se dressent, explique M. Cabana. Nous avons donc effectué une veille concernant les différentes fonctions touristiques à assumer par la MRC. Les élus amorceront sous peu une démarche comprendre-analyser-décider qui devrait mener vers une optimisation des investissements en tourisme pour les prochaines années. Une mise en application est prévue dès 2023.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires